Meurtres pour rédemption – Karine Giebel

"Cassée, Marianne. Et aussi blanche que les draps rêches. Elle essaya de l'autre côté. Tout aussi douloureux. Mais là, au moins une fenêtre. Avec une grille. Des batiments gris amer en guise d'horizon. Pas un arbre, pas même un coin de ciel. Une cellule aseptisée qui sentait l'éther. Génial…" Marianne a 20 ans. Cela fait... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑