Vindicta – Cédric Sire

« La silhouette s’avance sur la rochelle. Surplombe le salon sans un bruit. Au sein de l’obscurité ambiante, ses yeux creusent deux gouffres plus sombres encore. »

Des inconnus, des destins liés sur un fond de vengeance. Vous pensiez connaître Sire Cedric? Eh bien vous avez tord. Cédric Sire, nouveau patronyme, signe ici le premier livre du reste de sa carrière, j’en suis convaincue. Déjà fervente admiratrice de son style, je tombe ici de haut, très haut et croyez moi, la chute est douloureuse et la boule au ventre à la fin du livre est vraiment bien tenace.

Quatre jeunes en quête d’argent (et d’adrénaline) organisent un braquage. Elie, Driss, Damien & Audrey n’ont pas peur,  » On entre, on prend le fric, on ressort. Personne ne sera blessé. «  Comment le bijoutier pourrait-il porter plainte alors que lui même traîne dans des affaires à faire pâlir la police de Toulouse?

Olivier Salva, flic de terrain, qui s’encroûte dans son nouveau service de surveillance, se trouve témoin malgré lui de ce qui va engendrer une folie meurtrière.

Le Slender man, un fantôme. On ne le voit pas mais lui, il vous voit. Véritable machine à tuer, encore personne n’a pu sortir vivant de ses pièges. Mieux vaut éviter de croiser son chemin. Lorsqu’il a un contrat à remplir, il le fait et il le fait bien. Alors imaginez sa réaction lorsque cette fois, il doit agir à titre personnel?

Oubliez toutes les histoires de vengeance que vous avez pu lire par le passé. Ici, vous allez être bousculé, chahuté, torturé, perturbé. Vindicta est un thriller à cent à l’heure, véritable page-turner, on comprend aisément ce que voulait dire Cédric Sire quand il disait avoir écrit ce livre pour nous, lecteurs. Un tourbillon d’émotions et de stress, un suspens à la limite du soutenable, mais que ce fût bon !!! N’espérez pas rester pénard sur votre canapé en lisant, que nenni, vos muscles vont se tendre, vos yeux essaieront de lire plus vite qu’ils ne le peuvent, vos mains vont se mettre à trembler et il n’est pas impossible qu’à force de dire « aller encore un chapitre » vous finissiez par faire une énième nuit blanche!

Des livres comme celui ci sont à mes yeux de vraies perles rares, Karine Giebel, maître du suspens (à mes yeux) vient de se faire rattraper par Monsieur Sire ! Adieu le surnaturel, adieu les frissons paranormaux, bon vent ! Le niveau est tellement élevé avec Vindicta qu’il est complétement inutile d’imaginer une touche de magie noire ici.

  • Hémoglobine qui dégouline? OUI.
  • Torture à la limite du supportable? OUI.
  • Personnages crédibles et prenants? OUI.
  • Histoire à couper le souffle? OUI.
  • Une fin époustouflante et déroutante? OUI.
  • Un petit moment de répit (au moins le temps d’aller remplir notre centième mug de café!)? NON, NON et NON.

Laissez vous happer bon sang ! Ne résistez pas, c’est inutile, même les plus aguerris d’entre nous vont avoir les cheveux qui se dressent sur la tête.C’est addictif, magistral, poussons le vice jusqu’à dire… Brillant ! Mais que lire après ça?

Il est peut-être temps pour moi de rattraper tout le sommeil que Cédric Sire m’a volé, même si, soyons honnête, j’ai encore le reflex de me retourner au moindre bruit dans la maison.

Un thriller haletant, épuisant, bref vous l’aurez compris, si vous osez hésiter encore à vous ruer dessus c’est que franchement… Vous avez envie de passer à côté de THE livre 2019, d’un coup de cœur assuré? Allez, faites-moi confiance un peu, foncez!

Un commentaire sur “Vindicta – Cédric Sire

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :