Il était deux fois – Franck Thilliez

« En toute chose, c’est la fin qui est essentielle. »

Un vélo posé contre un arbre, une adolescente de 17 ans disparue, nous sommes en 2008. Gabriel Moscato, gendarme dans la petite commune de Sagas, au cœur de la Savoie et père de la jeune Julie à promis de la retrouver. Jamais il n’abandonnera. Arrivé à l’Hôtel de la falaise où sa fille a travaillé durant deux étés, il discute avec le propriétaire des lieux. Celui-ci lui donne une chambre et le registre relatant tous les clients ayant potentiellement croisés la route de son enfant. Gabriel arrive au deuxième étage, chambre 29, et commence ses recherches, il doit forcément y avoir un indice, il ne lâchera rien. Éreinté il s’endort… Pour finalement être réveillé en pleine nuit par un événement aussi inédit qu’inquiétant: des oiseaux tombent du ciel. Les impacts sont bruyants et la chute des étourneaux morts prend tout le monde par surprise. Ne pouvant rien faire contre cette hécatombe, Gabriel retourne se coucher pour finalement ouvrir les yeux à 11h11, dans la chambre 7 du rez-de chaussé. Il ne comprend pas, il ne se reconnait pas dans le miroir, tout semble identique et pourtant tout est différent. Il apprend alors qu’il vient de se réveiller 12 ans après la disparition de sa fille. Nous sommes en 2020 et il a oublié tout ce qui s’est passé depuis cette fameuse nuit où il s’est endormi, le registre de l’hôtel entre les mains.

Une claque. Non, un uppercut, un crochet du droit. Avec Il était deux fois, Franck Thilliez vous met KO. A chaque lecture de l’auteur on se dit qu’il vient d’écrire son meilleur roman et à chaque nouvelle sortie on se rend compte que non. Jusqu’où est-il capable d’aller ? Jusqu’où va-t-il amener ses lecteurs? C’est brillant. Bien plus qu’un page-turner, ce livre est une véritable bombe à retardement. Un puzzle géant (spécialité de l’auteur, nous le savons tous) qui nous amène sur tellement de pistes différentes qu’il nous est difficile d’y voir clair. Quel autre choix que de se laisser porter et de tourner les pages avec toute la vulnérabilité qui nous habite? Un labyrinthe où il nous semble impossible de sortir indemne et croyez moi, c’est peu de le dire.

Comme toujours, l’histoire est solide, incroyablement riche et documentée. Les personnages sont complexes, mystérieux et parfaitement construits. Le duo Gabriel et Paul fonctionne à merveille bien que les deux anciens amis ne soient quasiment jamais ensemble sur la même piste. Nous, lecteur, nous voyons les deux enquêtes alors que les personnages sont parfois dans l’ignorance des découvertes de l’un ou de l’autre. On se sent privilégié pour finalement être complétement piégé. Franck Thilliez sait jouer de ses talents de magicien, il distille au fil des pages des indices qu’il faut chercher pour trouver. Il nous embarque, nous manipule, nous accompagne. Exceptionnel.

Les fidèles auront probablement lu Le manuscrit inachevé, opus sorti précédemment, et ne pourront alors que se délecter de ce nouveau roman qui nous replonge bien malgré nous dans les méandres d’une histoire déjà complexe et énigmatique. Il était deux fois pourrait se lire et se « comprendre » même si il est lu en tant que One-Shot, je pense cependant qu’il est vraiment dommage de ne pas suivre l’ordre de lecture. Tant de questions peuvent trouver des réponses! Ne passez pas à côté, vous pourriez le regretter.

Dans ce dernier roman, l’auteur nous entraine dans une intrigue spectaculaire où la limite artistique est poussée à l’extrême, l’art a beau être subjectif et souvent incompris, il n’en reste pas moins parfois immorale et innommable. Il fallait oser, et il l’a fait ! Un cocktail explosif ou votre cerveau sera mis à rude épreuve : palindrome, énigme, anagramme, mais où veut-il en venir? Aller je vous donne un petit conseil: n’essayez pas de percer son secret avant la fin, c’est inutile car inaccessible. Rester attentif lors de votre lecture, ne baissez pas votre garde, ne vous laissez par berner (bon courage!) et profitez !

Habitué à nous faire participer, n’espérez pas passer à autre chose à la fin de votre lecture. L’auteur nous pose une ultime énigme qui, à ce jour, n’a pas encore été percée… Le manuscrit inachevé puis Il était deux fois … Le tour de magie de Franck Thilliez serait-il à l’image du prestige: un triptyque ? Aurons-nous (enfin) la réponse dans un troisième livre qui ne semblera (au premier abord) absolument pas associé aux deux premiers? C’est mon hypothèse, mais seul l’avenir nous le dira. J’ai pris des notes, j’ai une petite piste… Je verrai si mon instinct de serial lectrice est aussi affuté que je le pense ! Un véritable casse-tête qui vous fera peut-être vous arracher les cheveux. On l’aime aussi pour ça notre cher auteur de thriller !

Vous n’êtes toujours pas tenté par cette lecture? Que vous faut-il de plus? Franchement, c’est à mes yeux ma meilleure lecture de l’année. Franck Thilliez arrive à nous surprendre, encore et toujours et ça, sans jamais être redondant, c’est à chaque fois une merveilleuse surprise, un cadeau de Noël avant l’heure. Je suis conquise. Alors même si il y a déjà des centaines de chroniques sorties à ce jour sur ce roman, impossible pour moi de ne pas coucher sur la toile ce que j’ai ressenti. On frôle la perfection.

5 commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis une fan de Thilliez et j’ai donc bien évidemment lu le manuscrit inachevé avant celui ci.
    Je l’ai fini il y a un mois sans trouver de reponse a mes questions et je me suis remise dedans car mon copain est en train de le lire, j’ai trouvé quelques trucs.
    Je me demande toujours si je suis arrivée au bout de l’intrigue.
    Tu as l’air d’avoir une idée de LA solution, peux tu la partager ?
    Pour ma part j’en suis juste a appliquer la technique de décodage du manuscrit inachevé aux premieres lettres des chapitres de ‘ il etait deux fois.’
    J’ai donc un début de piste mais j’ai beau tourner et tourner je ne vois pas de solution.
    J’ai relevé les noms (parce que c’est que des noms bizarres) des personnages de ‘il etait deux fois’, ainsi que les phrases allembiquees pour essayer de trouver qqch mais rien…. Snif
    Une idee? 😊

    J'aime

    • Coucou, je n’ai malheureusement pas d’idée précise si ce n’est que je pense que l’on aura la réponse dans un 3ème opus… 🤞🤞🤞

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s