Loup y es-tu? – M.J. Arlidge

« Avec un frisson, elle regarda autour d’elle. Cela paraissait improbable mais c’était pourtant vrai. Un être malfaisant hantait cette forêt. »

Note : 5 sur 5.
Date de parution : le 11/02/2021

Résumé éditeur:

Quelque chose de mauvais hante les sentiers de New Forest. D’abord, ce sont des cadavres chevaux sauvages retrouvés en morceaux. Puis ce sont des hommes et des femmes innocents dont les cris de désespoir résonnent encore. Mais personne ne les entend…
Traqués par une présence sans visage, les victimes sont transpercées de flèches et pendues aux chênes de la forêt. La détective Helen Grace doit faire face à un nouveau cauchemar. Pourquoi des campeurs sans défense sont-ils pris pour cible ? Que signifient leurs assassinats ? Est-ce un psychopathe ? La forêt demande-t-elle des sacrifices ?
Helen devra affronter les ténèbres les plus sombres pour résoudre son enquête la plus complexe et plus macabre à ce jour.

Avis :

Il y a des auteurs que l’on guette, on est l’affût de la moindre sortie, on se jette dessus dès la date de parution. M.J. Arlidge fait parti de ces auteurs. Je l’ai découvert il y a quelques années et dès ma première lecture (Am Stram Gram), je suis tombée amoureuse du style, de la plume, des personnages. Je vous parle là d’un véritable coup de cœur, du genre où le palpitant s’emballe dès qu’on entend parler de cet univers si génial qu’englobe tout ce qui a un rapport de près ou de loin à cet auteur. J’aime la littérature anglaise mais pour moi, Arlidge est une référence. J’attendais donc la sortie de Loup y es-tu? avec une impatience de diiiingue ! Seulement, tout ne roule pas toujours comme sur des roulettes: problème de livraison, ma librairie ne l’a pas reçu le 11 février. Ni le 12, ni le 13, ni le 14! Quel drame pour moi (si, si je vous jure). Souhaitant anticiper la date de réception encore inconnue, mon libraire me l’a commandé et j’ai pu, enfin, l’avoir le 15.

De là démarre une lecture intense, sombre, palpitante et dynamique. J’ai habituellement un bon rythme, je termine un livre en moins de 4 jours mais là… Je l’ai fait durer, je l’ai savouré, j’ai pris mon temps pour en profiter un maximum. Parce que lire un M.J. Arlidge c’est prendre le risque d’être absolument incapable de le lâcher. Les chapitres ultra-courts donnent le tempo, on est pris au piège, on tourne les pages malgré les yeux remplis de fatigue. Cette fois, j’ai réussi à me délecter de cette lecture. Retrouver Helen Grace, la fameuse flic de Southampton qu’on aimerait tous avoir dans notre ville, retrouver Charlie et le reste de l’équipe fût un réel plaisir. Même Emilia Garanita, la journaliste abjecte m’avait manqué ! Dans ce nouvel opus, le 8ème de la saga, on découvre une nouvelle recrue aussi énigmatique qu’attachant, un peu de sang neuf qui trouve vite sa place dans cette intrigue. Tous ces personnages qui font aujourd’hui partis de ma vie de lectrice.

Certains diront qu’au bout de 8 tomes, l’auteur a fait le tour de son héroïne, je peux comprendre (un peu) cet avis, cependant je suis persuadée qu’il m’en faudra (beaucoup, beaucoup) plus pour me lasser. Avoir une valeur sûre sur ses étagères, c’est vraiment rassurant et pour moi, Arlidge est ma valeur sûre. On retrouve ici une équipe abimée à cause de l’enquête précédente (cf A la folie, pas du tout), Helen et sa sensibilité sont mise à l’honneur tout comme l’esprit d’équipe et le respect mutuel avec la hiérarchie. L’intrigue est prenante, sauvage.

Difficile de rentrer dans les détails car le spoil serait inévitable, que ce soit pour ce thriller ou pour les précédents. Mais ce que je peux vous dire avec certitude, c’est que si vous ne connaissez pas encore la plume extraordinaire de cet auteur, il faut vraiment tenter l’aventure. Aussi sombres soient les histoires, ce sont des livres qui se lisent très facilement, à une vitesse grand V et qui rendent très rapidement addict à l’univers d’Arlidge (attention à bien les lire dans l’ordre pour suivre l’évolution des personnages).

Que ce soit avec sa saga ou avec son one-shot, je suis complétement conquise par cet auteur britannique qui, vous l’aurez compris, fait parti de mes incontournables. En plus d’avoir un talent qui m’a véritablement séduite, M.J. Arlidge est une personne adorable et abordable. J’ai eu la chance de le rencontrer au festival Quais du Polar de Lyon il y a bientôt 2 ans et ce fût un moment génial de partage.

Aller je vais m’arrêter là parce qu’à force de faire l’apologie de l’un de mes auteurs préférés, vous allez en avoir assez (bouuuh) ! N’hésitez pas à venir me donner votre avis, ici ou sur Instagram, ce serait un plaisir d’échanger avec vous.

Si vous souhaitez découvrir et acquérir l’ensemble de la saga, vous pouvez cliquer juste ici 🙂

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s