Les yeux d’Ava – Wendall Utroi

« C’est lorsque les gens qu’on aime s’effacent qu’on s’en veut d’avoir été si loin d’eux. »

Note : 3 sur 5.

Résumé éditeur :

« Si vous lisez cette lettre, c’est que vous tenez mon manuscrit entre vos mains, qu’on me l’aura volé, ou que ma fin sera proche. Il ne me quitte jamais, collé à ma peau, dissimulé sous mon manteau ou dans mon cabas. Les premières pages sont nées, il y a des années, raturées et usées par les griffes du temps. »

Rédigée quinze ans après les faits, la lettre d’Ava a le goût âcre de la rédemption. En 2002, Ava, vingt-neuf ans et quelques mois, mariée à un homme rencontré sur les bancs du lycée, mère de deux beaux enfants, des jumeaux, a une vie idéale. Un amour solide, des désirs simples comblés par des bonheurs immenses. Mais c’était compter sans le destin. Lui peut se jouer de nous, brouiller les cartes, changer les règles. Quand un tragique accident remet toute sa vie en question, Ava sombre. Comment peut-on faire face quand toutes nos certitudes sont réduites à néant ?

Précédemment publié sous le titre La Tête du lapin bleu.

Avis :

Bon, je dois avouer que si j’ai craqué pour ce livre c’est parce que j’ai lu tellement d’avis positifs que j’avais peur de passer à côté de quelque chose. L’histoire est intense, prenante, c’est certain. Le drame que va vivre Ava et tout bonnement abominable. Cette histoire de Wendall Utroi va nous décrire ce qu’est une véritable descente aux enfers. Une chute vertigineuse dans un abyme où seule la douleur domine. Les mots, les émotions sont intenses.

A travers Les yeux d’Ava, on va chuter, sombrer. Il est fort possible que cette lecture soit plus difficile à lire quand on est maman. Ce n’est pas mon cas. C’est peut-être pour ça que parfois j’ai un peu subi les longueurs. N’y voyez pas un manque d’empathie de ma part, c’est juste que c’est difficile pour moi de ressentir les choses sans avoir d’enfant. Enfin bref, je peux comprendre que pour certaines lectrices cette lecture soit vraiment douloureuse. Difficile de sourire, c’est très lourd de chagrin et de paroles noires, dépressives (en même temps il y a de quoi il faut l’admettre). Certains éléments, au début du livre sont passés un peu trop rapidement, des révélations importantes, terribles, qui finalement n’apportent pas grand choses à l’histoire par manque peut-être, de développement.

Catégorie thriller nous dit la couverture

Alors là, je dois être passée à côté de quelque chose je pense. Je n’y ai absolument décelé aucun ingrédient alors que je m’attendais à autre chose. C’est un livre noir ça c’est certain. Un roman psychologique où le deuil et la déchéance sont détaillés étape par étape avec des précisions qui font froid dans le dos. Mais écrire sur la couverture que c’est un thriller, je ne suis pas d’accord. C’est l’histoire d’une femme brisée, ça oui. Pleine de culpabilité, de remords, l’auteur ouvre pour ses lecteurs le cœur et le corps démolis de cette mère de famille. Il nous expose sans fard, sans pudeur toutes les émotions d’Ava (d’où peut-être les quelques longueurs que j’ai ressenti).

Verdict?

Une lecture plaisante grâce à son approche psychologique mais un petit goût amer par rapport à l’absence totale d’un signe de thriller. Si il n’y avait pas eu cette indication sur la couverture, je n’aurais je pense, pas lu ce livre. J’ai aimé mais j’ai été contente de le terminer car il est douloureux. Je comprends parfaitement les avis dithyrambiques que j’ai pu lire à son sujet, ils sont justifiés seulement, je n’ai pas ressenti ce même engouement.

Je compte quand même, à l’occasion, découvrir un autre titre de cet auteur car il a une plume touchante, sincère et prenante.

3 commentaires

  1. Merci pour ce retour ! Ne ne sommes pas tous égaux face à une lecture 🙂 Le roman appartient à son lecteur une fois entre ses mains, une autre fois peut-être ? 🙂

    J'aime

Répondre à wendallutroi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s