Nos âmes au diable – Jérôme Camut et Nathalie Hug

« Tout au long de la vie, on fait des choix compatibles avec la personne qu’on est, des choix acceptables, en accord avec sa propre morale, son vécu. On réagit aussi en fonction de qui on est au moment où les choses se produisent. »

Note : 4.5 sur 5.
En librairie depuis le 10 mars 2022 chez Fleuve Éditions – 374 pages

Résumé éditeur :

Il vaut parfois mieux ignorer la vérité…
Mi-juillet, Sixtine, dix ans, disparaît sur une plage de l’île d’Oléron. Pour Jeanne, sa mère, c’est tout son monde qui s’écroule. Elle s’en veut d’avoir été trop accaparée par son métier. Elle en veut à son mari, qui aurait dû surveiller leur petite brune aux yeux bleus, mais qui a failli, trop occupé à donner un énième coup de canif dans leur contrat de mariage.
Lorsque les recherches conduisent finalement à un multirécidiviste connu par la justice pour le viol de quatre fillettes, Jeanne comprend que rien ne sera jamais plus comme avant. Et son travail de résilience s’annonce d’autant plus long que le corps de Sixtine n’a jamais été retrouvé.
Une absence qui laisse planer comme une incertitude… Et si la vérité s’avérait plus sordide et glaciale encore que la mort d’un enfant ?

Mon avis :

Je pense que vous n’êtes pas prêts. Je ne l’étais pas moi-même et je peux vous dire que ce n’est pas un claque que vous allez prendre, c’est un coup de poing. Oui, je commence cet avis en vous disant : LISEZ CE LIVRE ! Nos âmes au diable est un thriller implacable, noir, au sommet du genre. Nathalie Hug et Jérôme Camut sont un duo d’écrivains hors pair qui va vous manipuler et vous en faire voir de toutes les couleurs, j’ai adoré. Je sais ce que certains pourraient se dire : Encore un thriller autour d’un kidnapping ou d’une disparition d’enfant? Que nenni les amis ! C’est tellement plus que ça, je vous l’ai dit, vous n’êtes pas prêts !

Comment en parler sans rien dévoiler ? Me voilà avec un défi de taille à relever ! Parce que bien sûr, vous ne saurez rien de rien sur cette histoire, en tout cas, rien venant de moi. Ce que je peux vous dire, c’est que les chapitres courts voire ultra courts vont donner un rythme endiablé à votre lecture, il vous sera difficile, si ce n’est impossible de vous arrêter. Rapidement, les revirements de situations vont vous tenir en haleine pour aller de surprises en surprises. Rien n’est laissé au hasard et le lecteur s’en prend plein la tête, on adore ça, ne nous mentons pas. La plume des auteurs est addictive, le récit est écrit à la première personne, raconté par Jeanne, cette maman qui voit sa vie partir en cacahuète en un claquement de doigts. C’est immersif, cadencé et terriblement efficace. Ignorant totalement où j’allais, je me suis laissée porter et j’ai écarquillé les yeux plus d’une fois ! Ce livre n’est pas juste un thriller. C’est une petite bombe prête à vous exploser entre les mains, c’est diabolique. Lectrice invétérée de livres noirs en tous genres, j’en ai vu passé des histoires qui démarrent comme celle-ci mais des histoires qui continuent ainsi…. Non, non, non, c’est inédit pour moi et j’ai adoré me faire surprendre ! C’est exactement ce qu’il me manquait ces derniers mois, me voilà comblée.

La psychologie est poussée à son paroxysme, la noirceur de l’âme humaine est décortiquée petit à petit, de quoi vous donner des sueurs froides croyez-moi. Être mère, être fille… Oui mais à quel prix et de quelle manière ?

Ouuuh j’ai encore le cœur qui s’emballe en écrivant cette chronique. Rien ne m’avait préparer à ça, que ce fut bon !

En quelques mots :

Que dire de plus ? Il faut vraiment lire ce livre pour comprendre à quel point les auteurs sont incroyables. Vous cherchez un thriller intense, différent, qui prend les petits chemins pour vous amener à une arrivée en fanfare ? C’est indéniablement celui qu’il vous faut lire. C’est bluffant, parfaitement maitrisé, de la première à la toute dernière ligne. C’est beaucoup trop dingue pour juste imaginer passer à côté. Foncez.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s