Je sais pas – Barbara Abel

 » Emma semble hésiter. Elle finit par ouvrir la bouche, comme si elle était sur le point de capituler. Dupuis l’encourage d’un signe de tête. – Je sais pas, répète-t-elle sans sourciller. »

On se souvient tous (ou presque) de l’excitation ressentie lorsque les sorties scolaires de fin d’année arrivaient, annonçant la venue des grandes vacances ! On était impatient, l’ambiance était beaucoup plus légère. La maternelle des Pinsons a prévu une sortie en forêt. On visitera une ferme, on pique-niquera avec nos copains, on y construira des cabanes avec nos instituteurs, on profitera de notre insouciance quoi… Mais voilà, tout ne se déroule pas toujours comme prévu. L’heure de retourner au car qui ramènera la joyeuse troupe à l’école a sonné et Emma n’est plus là.


Emma a 5 ans et elle a disparu. Branle-bas de combat, tout le monde se mobilise. Les trois instituteurs partent à sa recherche, la police arrive. Heureusement, Boucles d’or est vite retrouvée (Dieu soit loué) mais la jeune Mylène, sa maîtresse (pas super sympa, il faut le dire) ne revient pas. Autour du bras de l’enfant, le foulard de la disparue.
Que s’est-il passé dans la forêt? Où est passée Mylène? Avec sa petite bouille d’ange, Emma nous dit-elle toute la vérité?


Ce n’est pas mon premier coup d’essai concernant les romans de Barbara Abel. Après avoir dévoré Derrière la haine et Juste après la fin, c’est avec un appétit d’ogre que je me suis jetée sur Je sais pas.


Ai-je aimé? Bah… Comme le dit si bien Emma à maintes reprises: Je sais pas.
Non pas que la lecture ne soit pas agréable, pour ceux qui connaissent Abel, on sait que sa plume est fluide et se lit sans même avoir besoin de se poser de questions, cependant, l’intrigue qui me semblait si prometteuse me laisse pantoise. Les personnages ont un destin lié, on le comprend vite mais je trouve qu’ils auraient pu être plus approfondis. Finalement je me rends compte qu’aucun d’entre eux ne m’a touché. C’est assez vide.

Pourtant, Barbara Abel maîtrise l’art de raconter les relations de famille compliquées, les secrets (plus ou moins importants) que les adultes peuvent avoir et qui, progressivement ont un pouvoir de destruction massif sur les personnages.

Dupuis, l’enquêteur, ne semble pas vraiment concerné par ce qui se passe. C’est bizarre. Son rôle n’est pas franchement indispensable…
Le caractère de la petite Emma (rappelons quand même qu’elle n’a que 5 ans et qu’elle est en maternelle !!!) m’a donné l’impression d’avoir affaire à un rejeton de Satan.

YES ! Ça c’est tordu me direz-vous !
Mais non… non non non!… Malgré ce que la quatrième de couverture nous laisse penser, pas de petit démon ici. Juste une gamine avec un fort caractère, estimant déjà savoir ce qu’est le bien et le mal (hyper intelligente et précoce quoi…) et agissant en connaissance de cause.

Je sais pas… Je suis dubitative, c’est un peu gros quand même. L’histoire est franchement sympa, mais je reste sur ma faim. Le dénouement est certes inattendu (quoi que je n’ai eu aucun effet Wahou), mais pas non plus à couper le souffle, il a eu le mérite de relever un peu l’histoire, comme une pincée de sel dans l’eau des pâtes.


Peut-être suis-je trop habituée à lire des romans bien noirs, où la sueur coule à flot sur mon front. J’ai besoin de profondeur, d’émotions (quelle qu’elles soient). Je ressens plus de choses en lisant un Moriarty que ce roman là, c’est dommage, j’adore Barbara Abel.
Suis-je trop dure avec Je sais pas? Oui, c’est possible.
Si cette lecture ne m’a pas apporté la distraction que j’attendais (pourtant j’y croyais je vous jure!), je dois néanmoins admettre qu’elle peut vraiment être jugée agréable. Peut-être pas par moi mais par beaucoup, beaucoup de lecteurs. Cette fois-ci, l’auteure ne m’a pas convaincue, mais ça ne veut pas dire que c’est mauvais. Ce ne fût juste pas ma tasse de thé (en plus j’ai horreur de ça, le thé!). Je jetterai mon dévolu sur un autre de ses livres pour vite changer d’impression.


Et vous, l’avez-vous lu? Si oui, avez-vous apprécié?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :