J’ai posé 10 questions à … CYRIL CARRERE

Cyril, pouvez-vous vous décrire en quelques mots afin de vous présenter aux lecteurs de black-books ?

Bonjour Marie, bonjour à vos aficionados 🙂 . Je m’appelle Cyril, bientôt 37 ans. Pharmacologue, j’ai d’abord travaillé dans la recherche avant de me reconvertir dans la gestion de projet/gestion de produit. Aujourd’hui, je suis chef de produit dans une start-up qui développe des applications dans le domaine de la finance, à Tokyo.
J’aime les voyages, le sport, la bonne bouffe 🙂 et la lecture, bien sûr.

depuis quand ecrivez-vous et comment vous en est venue l’envie ? est-ce quelque chose qui vous vient de l’enfance, de votre famille ?

J’ai toujours écrit dans mon coin – ce n’est que très tard (en 2016, de mémoire) que j’ai osé franchir le pas et partager mes écrits pour un concours sur une plateforme en ligne. Sinon, je tiens de ma mère qui est une grosse lectrice.

D’où vous est venue L’idée et comment se sont passées vos recherches pour « grand froid » ? ( qui, en toute objectivité est un excellent thriller )

Je me suis inspiré d’un fait réel et je l’ai “inversé”, si on peut dire. Le travail de recherches s’est fait tout au long de l’écriture. J’avais en tête la fin du roman, il m’a donc fallu travailler à l’envers pour ancrer l’intrigue à notre époque. J’ai ensuite décidé de donner la priorité à l’histoire, cette fuite en avant où Lucas n’a pas une seconde à lui. Peu de place à l’introspection dans ce roman, c’est volontaire.

quels sont vos auteurs préférés et pourquoi ? et si vous deviez n’en choisir qu’un seul ?

Dur de s’arrêter à un seul auteur, chacun a ses hauts et ses bas… Mais j’aime beaucoup Maxime Chattam, sa trilogie du Mal est pour moi une référence. Sinon, RJ Ellory qui est un conteur incroyable, Stephen King que l’on ne présente plus. Mais la liste est longue et j’en ai encore des tas à découvrir parmi mes collègues :).

avez-vous un rituel d’ecriture ? êtes-vous plutôt un écrivain du matin, du soir, de la nuit ou autre ?

Plutôt du soir. J’ai besoin de temps pour entrer dans ma “bulle”, l’atmosphère compte beaucoup et la nuit s’y prête mieux. Le jour, je me concentre plutôt sur les relectures, les corrections, les discussions avec mes bêta et les recherches.

votre vie est partagée entre la France et le japon, un sacre choc des cultures ! pouvez-vous nous en parler ?

C’est vrai que je fais souvent la navette entre les deux pays. Le Japon est un pays que j’ai découvert pour la première fois il y a plus de 10 ans. Un endroit fascinant, calme et où j’étanche ma soif de culture et de découverte. Le Glas de l’innocence, mon premier thriller, se passe entre Tokyo et Okinawa. Certains de mes prochains romans s’y dérouleront également. Le seul point négatif ici ? Le décalage horaire 🙂 , ainsi que l’éloignement avec ma famille. Cette année a été particulièrement difficile sur ce plan-là, avec la pandémie. Heureusement que WhatsApp existe ! Mais même les réseaux sociaux et les services de messagerie ont leurs limites. J’ai hâte de revenir (c’est prévu pour fin septembre, si tout va bien).

on dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous dans vos livres ? si oui, quel est ce message ?

Je pense que tout dépend du projet que l’on a, et comment il naît dans notre esprit : un thème, un message, une accroche, ou une combinaison de ces derniers peuvent donner naissance à un roman. Par exemple, Grand Froid par exemple aborde celui de la famille et des secrets. Le Quatrième Rassemblement véhicule un message que je vais garder pour moi :). Pour un autre futur roman, c’est l’accroche qui m’emballe et me donne envie d’aller au bout du projet d’écriture. Un thème risque bien de s’y greffer très vite :). Ce n’est que mon point de vue, mais je pense que le thème est le plus important.

vous avez intégré récemment l’excellente maison d’Édition cosmopolis, une nouvelle aventure commence pour vous, quel est votre ressenti ?

Pour être honnête, c’est inespéré ^^. Je me souviens de la parution de Vindicta, je m’étais précipité pour l’acheter le jour de sa sortie en me disant “si seulement un jour je pouvais rejoindre un tel label !” Les auteurs sont géniaux, la team s’agrandit cette année et c’est juste dingue pour moi de les côtoyer. L’équipe éditoriale est très pro, j’ai beaucoup bossé en vue de la parution de mon prochain roman et je ne peux que les remercier d’avoir cru en moi.

bientôt le prochain roman ! « le quatrième rassemblement » est prévu le 8 octobre 2020, pouvez-vous nous donner quelques petites infos ? si ce n’est sur l’histoire, peut-être sur votre parcours d’ecriture ? on est curieux nous, lecteurs 🙂

Par opposition à Grand Froid dont je parlais plus haut, je me suis lancé le challenge de bâtir une intrigue menée par des personnages forts. J’avais en tête l’amorce de l’histoire et un thème précis. Pour le reste, je me suis laissé porter par les protagonistes. L’intrigue prend racine à Visalia, en Californie centrale, au beau milieu de la vallée de San Joaquin. On est loin la côte Pacifique, loin de LA, San Francisco ou San Diego. J’y aborde le thème de la réputation et de ce qu’on est prêt (ou non) à faire pour la conserver. J’ai pu correspondre avec la municipalité et les forces de l’ordre de Visalia pendant l’écriture de ce roman, j’espère qu’un jour je pourrais le traduire et le leur offrir pour les remercier de l’aide précieuse qu’ils m’ont fournie.

aimeriez-vous qu’un de vos romans soit adapté au cinéma ? si oui, aimeriez-vous participer au scénario ou à sa réalisation ou prefereriez-vous laisser carte blanche ?

Que ce soit en France ou au Japon, ce serait génial ! Je pense que tout auteur en rêve. Si cela devait m’arriver, j’aimerais participer d’une manière ou d’une autre. L’écriture de scénario m’attire depuis longtemps.

un petit mot pour les mordus de lecture ?

Merci à tous ceux qui ont lu ces quelques lignes, à ceux qui lisent et font vivre nos écrits. J’espère rencontrer le maximum d’entre vous très bientôt. Et surtout, lisez ! Les temps sont durs et votre soutien est tellement important.
Merci beaucoup Marie pour cet échange très sympa !

Un grand merci à Cyril pour sa sympathie et sa bienveillance, un auteur à suivre, croyez moi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s