J’aime tout ce qui me rappelle que je ne suis pas seule à souffrir sur cette terre – Stephanie Butland

« Une librairie n’a rien de magique, mais elle a le pouvoir de guérir les cœurs. »

Imaginez une jolie librairie de livres d’occasions à York, tenue par un homme dénommé Archibald (Archie pour les intimes) aux allures de fanfaron, excentrique et foncièrement bon. Ça y est vous y êtes ? Maintenant, imaginez une jeune fille associable, un peu gothique , recouverte de tatouages avec un prénom peu commun qui préfère la présence des livres plutôt que celle de ses pairs. Voilà l’histoire de Loveday qui travaille depuis plusieurs années avec Archie et qui voit un jour, son passé douloureux, que dis-je, dramatique refaire surface malgré elle. Accompagnée de Nathan, fraîchement rencontré et de son patron devenu meilleur ami, Loveday n’aura d’autres choix que de regarder en arrière pour réussir à aller de l’avant et c’est à nous, lecteur, qu’elle va raconter son histoire.

C’est parfois nécessaire entre deux polars de lire autre choses, de sortir de sa zone de confort. Parfois, pas toujours mais en ce moment c’est le cas. Besoin d’un peu moins de noirceur sans pour autant mettre de côté la profondeur. Voilà pourquoi je me suis tournée vers ce roman. Bon, j’avoue c’est d’abord la couverture qui m’a attirée, quelle merveille de douceur, on en sentirait presque l’odeur des vieux livres. Les couleurs sont belles et le titre est intriguant bien qu’un chouïa long tout de même. Le résumé promettait un personnage principal fort, avec du caractère et un grand cœur. Je me suis laissée séduite et j’ai eu raison.

J’aime tout ce qui me rappelle que je ne suis pas seule à souffrir sur cette terre de Stephanie Butland est un roman à la fois touchant et émouvant. Bien que je trouve que le titre ne reflète en rien à la personnalité de Loveday. Écrit à la première personne, on a la sensation d’avoir entre nos mains un journal intime parfaitement bien écrit. Nombreux sont les sauts dans le passé, pour nous aider à comprendre. Réminiscences d’une enfance difficile où les émotions sont décrites avant tout avec pudeur et sincérité. Aussi mystérieuse soit-elle, une fois rentré dans sa bulle, il est difficile de ne pas éprouver une forte affection pour cette jeune fille au lourd passé tout comme il est impossible de résister à Archie et ses mille et une vies. Vous rencontrerez trois Loveday, celle d’avant, petite fille heureuse et aimée, l’actuelle, taciturne et fataliste et celle d’après, libérée. Son franc-parler et sa culture ne la rendent pas moins charmante, elle transpire l’authenticité et c’est, je pense la clef pour réussir à construire une histoire solide autour d’un personnage abouti.

Loin de là le roman de gare à l’eau de rose, c’est beaucoup plus intense et les sujets abordés sont nombreux. Ne souhaitant évidemment pas spolier (brrrr) je ne peux pas tous les évoquer mais ce que je peux vous dire c’est qu’il ne faut peut être pas juger un livre sur sa couverture mais il faut encore moins porter un jugement sur un individu sans connaître son histoire. Malgré cette couverture colorée, ce n’est pas franchement un « livre léger » qui fait rêver. C’est tout de même un peu plus noir que ce que laisse paraître la 4ème de couverture. Un passé douloureux qui refait surface, ça ne fait jamais beaucoup de bien sur le moment n’est-ce pas? Véritable quête identitaire, pour Loveday il est temps d’affronter les démons qui la hantent depuis beaucoup trop d’années et c’est avec une plume brute de pomme que vous accompagnerez ce personnage attachant.

En bref, une lecture charmante, bouleversante dans un univers baigné de livres. Belle réussite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s