Enquête étrusque au Louvre – Carole Declercq

« Et si vous me revoyez en train de caresser invariablement des statuettes étrusques, c’est que vous serez vous-même morte. Et sans doute en enfer… »

Note : 4 sur 5.
Sortie le 4 novembre 2020

Anna Stein est jeune mais n’a pas froid aux yeux. Elle a ouvert son cabinet d’expertise d’art à Paris et travaille d’arrache-pied pour être reconnu dans un monde élitiste et fermé. Sa pugnacité est récompensée lorsque le richissime François Borelli, homme d’affaire accompli et collectionneur d’art lui demande ses services pour inventorier ses œuvres avant sa mort. Seulement, sa mort ne devait pas arriver aussi vite ! Anna se retrouve malgré elle au cœur d’une enquête des plus étranges. Borelli n’est pas le seul à mourir. Mais que se passe-t-il autour de cette collection d’art ? Accompagnée par son employé Fabien et par un lord anglais devenu libraire, Anna va tenter de comprendre ce qui se passe et percer ce mystère. Elle rencontrera des personnages haut en couleur et mettra les pieds dans un trafic d’art qui pourrait bien la mettre elle-même en danger.

Enquête étrusque au Louvre. En voilà un titre étrange et énigmatique ! Lorsque j’ai reçu ce cosy-mystery à la française, n’ayant jamais approfondi mes maigres connaissances en histoire de l’art, j’ai d’abord commencé par faire une petite recherche sur Google pour tenter de comprendre ce mot : étrusque. Voici ce que j’ai trouvé : c’est le nom donné aux habitants d’Etrurie, ancienne région d’Italie correspondant à la Toscane actuelle, qui fut l’ennemi des romains. Dans le domaine qui nous intéresse, c’est à dire l’art étrusque, regardez ci-dessous à quoi ça ressemble :

L’art étrusque est l’art produit par la civilisation étrusque du IXᵉ au Iᵉʳ siècle av. J.-C

Voilà, maintenant que vous êtes aussi bien informés que moi (ne me remerciez pas c’est normal), je peux commencer ! Cette lecture était complétement inédite pour moi, étant une néophyte dans le genre littéraire qu’est le cosy-mystery, je me suis laissée séduire par le résumé et la promesse d’un personnage principal ayant, semble-t-il un caractère fort et fougueux. Promesse tenue, je n’ai pas été déçue ! Anna est aussi attachante qu’intelligente et les personnalités qui l’accompagnent ne sont pas à laisser sur le bord de la route ! Tonton Albert est drôle et gentil, Fabien et Capucine apportent la fraicheur, Illaria et son tempérament impétueux et Thomas Alexander qui met une petite touche british appréciable dans ce genre de lecture. Bref, vous commencez à me connaître, quand les personnages sont réussis c’est 50% du plaisir !

En suivant Anna dans son aventure, on voyage, on apprend, on se cultive (sans aucune lourdeur) et on découvre des mots d’antan qu’on avait oublié. C’est léger, c’est addictif. Les pages se tournent sans même qu’on s’en rende compte et ça, même si le suspense n’est pas le moteur. On se sent bien dans cette lecture et on veut continuer tout simplement.

City Éditions à quand même le nez pour nous sortir des romans agréables, qui changent de ce qu’on à l’habitude de trouver et qui met un vent de fraicheur dans notre bibliothèque. J’en profite pour les remercier ! Carole Declerqc nous livre ici une enquête pétillante et drôle, chose que je ne pensais pas possible lorsqu’il s’agit d’art. Avouons-le, aussi beau soit le musée du Louvre, on sait tous qu’on ne s’y rend pas pour se fendre la poire. J’ai donc passé un super moment à travers cette histoire qui a su me convaincre en plus de me distraire. Malgré la légèreté apparente, on remarque la connaissance du sujet par l’auteure et la transmission de savoir sans pour autant nous assommer. La plume est belle et réfléchie, les chapitres rythment parfaitement l’ensemble. On en redemande.

Pour les amateurs de livres policiers purs et durs, faites une pause et prenez un plaisir différent en lisant Enquête étrusque au Louvre, je vous promets un moment sympa et divertissant. On en a tous besoin en ce moment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s