On te retrouvera – Samantha Downing

« Un jour, ces films et ces photos seront tout ce qu’il vous restera de quelqu’un. Alors choisissez bien vos moments. »

Note : 3 sur 5.

Résumé éditeur :

Toutes les routes mènent au crime…

Séparés par une tragédie, Eddie, Beth et Portia ne se sont pas vus depuis des années. Pour toucher l’héritage de leur grand-père, ils doivent refaire ensemble le road trip qu’ils avaient fait avec lui vingt ans plus tôt. Un voyage qui avait mal commencé, puisque le grand-père, brouillé avec sa famille, avait enlevé ses petits-enfants, et qui s’était mal terminé, puisque l’un d’eux n’est jamais rentré…

Ce périple ne s’annonce pas de tout repos ; à bord de la voiture, tous les passagers ont quelque chose à cacher. Ils essaient de faire abstraction de la disparition jamais élucidée et de la voiture qui les suit. Au moins l’un d’entre eux est un tueur, et il y a un cadavre dans le coffre.

Mon avis :

Bienvenue dans le road trip de l’enfer ! Un huit-clos en voiture qui va vous faire traverser les États-Unis en compagnie d’une fratrie et de leurs compagnons. Du déjà-vu me direz-vous? Oui, le sujet est assez anodin cependant la construction du récit en fait un livre efficace et addictif. Raconté à la première personne par la cadette de la famille, on vit les événements à travers ses yeux, son ressenti et ses états-d’âme (ils sont nombreux!). Beth s’adresse régulièrement à nous, lecteurs, pour nous prévenir de ne pas se fier aux apparences. Tout le monde cache quelque chose et il faudra attendre le troisième tiers de l’histoire pour que tout explose vraiment.

En attendant, les péripéties donnent le rythme, un pick-up les suit, mais que veut-il à la fin ? La tension entre les personnages monte crescendo, les querelles se transforment rapidement en combat au même titre que les réminiscences d’un passé houleux refont surfaces. En bref, sous ses airs de voyage tranquille, On te retrouvera nous mène par le bout du nez jusqu’à la destination finale. on ne peut pas vraiment dire que les événements qui se produisent durant le voyage soient une partie de plaisir. Sous les couches d’hypocrisie, de faux-semblant et de manipulation, se trouve des secrets que chacun garde jalousement.

Ce voyage, personne n’en voulait. La seule motivation ? L’héritage de papi, promis uniquement si le trio parvient à refaire intégralement le parcours sans finir en prison ou rater une escale. Bon, à première vue, rien de bien compliqué, on parle quand même d’une somme assez conséquente donc ça vaut la peine d’endurer une quinzaine de jours de voyage. Évidemment, vous l’avez compris, rien ne se passera comme prévu.

C’est bien beau tout ça, mais qu’en ai-je pensé?

Eh bien j’ai adoré la plume assez brute de pomme, les personnages, tout aussi malhonnêtes qu’ils soient. Le rythme est soutenu, rendant la lecture fluide, rapide et prenante. Les chapitres relativement courts dynamisent l’ensemble tout en nous distillant par-ci par-là des indices sur qui est vraiment cette fameuse personne disparue. J’ai globalement beaucoup aimé cette histoire et ce voyage aussi chaotique soit-il. On ne peut pas vraiment dire que l’autrice ait choisi de peindre le plus beau portrait de son pays, préférant nous décrire des lieux qui ne seront officiellement pas à mon programme si je retourne aux USA. Ce thriller psychologique misant sur la paranoïa des personnages (mais la votre aussi, rassurez-vous) est efficace principalement grâce à tout ce que je vous ai déjà évoqué. Il m’en a fallu peu pour que je ne sois pas conquise à 100%.

La fin est tellement rocambolesque que j’en ai eu le sourire. N’imaginant rien pour ce final, préférant me laisser porter par l’histoire, j’ai trouvé que c’était un chouïa tiré par les cheveux. Rien qui ne gâche réellement le tout mais assez pour me laisser un arrière-goût en bouche. Imaginez un peu un film de série B (on adore ça de temps en temps, il faut l’avouer) et bien vous aurez un aperçu de ce qu’est ce livre. Il aurait pu être beaucoup plus noir, même avec ce dénouement, si la narratrice avait été plus dans le détail des événements. Là, tout s’enchainent vite, peut-être un peu trop vite.

En conclusion

Un très bon moment de lecture qui, certes, ne marquera pas ma vie de lectrice mais qui aura au moins eu le mérite de me distraire et de m’emporter avec plaisir dans cette folle course contre l’argent et la vérité. J’ai adoré détester certains personnages, visiter de vieux motels et dinners pourris et j’ai beaucoup aimé les petits sauts dans le passé pour nous expliquer ce qui s’est vraiment passer il y a 20 ans, à travers les souvenirs de Beth.

On comprend dès les premières pages que la fratrie est brisée depuis bien longtemps et pour être honnête, on serait vraiment naïfs d’imaginer que les choses puissent s’arranger. Une chose est sûre, si votre papi vous propose de partir sillonner le pays, fuyez.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s