Dans la neige ardente – Olivier Gallien

« Planquez-vous, fous que vous êtes, planquez-vous, la douleur arrive. »

Note : 4.5 sur 5.
En librairie depuis le 13 janvier 2022 chez La Bête Noire de Robert Laffont -212 pages

Résumé éditeur :

Dans une ville à feu et à sang, deux êtres tentent de survivre.
Hugo se terre chez lui, retranché derrière une porte blindée. Il observe l’horizon partir en fumée. Jusqu’au jour où, poussé par le destin, il se décide à sortir et à traverser le chaos pour atteindre le cœur même du brasier.
Pauline a rejoint un groupe de révoltés, quelques jeunes réfugiés dans les tunnels du métro afin d’échapper aux bombardements. À bout de force, elle se résout à sortir, en quête d’air et de lumière.
Dans un univers dévasté, recouvert par une épaisse couche de cendres mortifères, chacun avance avec l’ardeur du dernier souffle, le vacarme comme boussole.

Mon avis :

Quand on lit un roman post-apocalyptique, bien que je ne possède pas une grande expérience dans ce genre, je sais que souvent, l’auteur nous dévoile le comment du pourquoi. Que s’est-il passé pour que cette terre soit dévastée ? Quels sont les événements qui ont détruit ce monde ? Eh bien avant toute chose, sachez que vous n’obtiendrez aucune réponse de ce genre avec Dans la neige ardente. Oui, c’est bien un roman de ce genre, non vous ne saurez pas pourquoi. Ça peut en dérouter plus d’un, je vous l’accorde mais mettez de côté vos préjugés et lancez-vous parce que ce 1er livre d’Olivier Gallien, c’est vraiment quelque chose ! De ceux qu’il ne faut indéniablement pas rater, croyez-moi.

Je vous ai annoncé la couleur. Bien que les décors ne soient que désolation et nuances de gris et noir et absolument impossibles à situer, ce livre va vous transporter. Dès les toutes premières lignes, vous allez être happés par une atmosphère lourde, suffocante et inquiétante. Une chape de plomb va vous tomber sur le dos et bon courage pour vous en défaire. Addictif à souhait, j’ai dévoré ce livre en 24 heures, alors même si il est court, ça reste un exploit vu les journées que j’ai eu cette semaine. J’ai été séduite du début à la toute fin, que ce soit par l’histoire ou par la plume de l’auteur. Les chapitres courts alternent entre les personnage de Pauline et Hugo, chaque pages surenchérit sur la précédente, la pression monte crescendo et ne vous quittera pas. L’ambiance ultra sombre de ce 1er roman sera comme un personnage à part entière dans le récit. Prenez du temps pour vous lorsque vous le commencez car il vous sera difficile de le lâcher. C’est un vrai page-turner, intense, cadencé et addictif.

Vous allez chercher une éclaircie dans ce ciel plombé de cendre. Vous allez espérer, au moins un peu. Vous allez y croire, au moins beaucoup. Nombreuses sont les sensations ressenties, soyez prêts à vivre une lecture différente, grave, cruelle et poétique à la fois. Soyez prêts à découvrir un auteur qui ouvre le bal de ses parutions avec un livre fort, maitrisé et intrigant. De quoi nous mettre l’eau à la bouche quant au prochain !

Hugo et Pauline ont deux façons de voir les choses, chacun de part et d’autre de cette frontière qui sépare la ville dévastée en deux. D’un côté, le conflit fait rage, de l’autre, les journées sont rythmées par les sirènes et les bombardements mais les murs semblent tenir bien que la désolation soit tout de même bien dominante. Deux êtres en apparences complètement différents, l’un souhaitant se battre et l’autre souhaitant se retrancher et pourtant… Les événements feront que leurs certitudes voleront en éclat, au même titre que le monde dans lequel ils vivent. Ces deux personnes que nous suivons dans l’histoire, on ne sait pas grand chose sur elles mais les éléments à notre disposition sont amplement suffisants pour nous permettre de nous attacher à elles. J’ai adoré.

EN RÉSUMÉ :

Dans la neige ardente d’Olivier Gallien a été une lecture aussi géniale qu’éprouvante. Dès sa sortie, j’avais été attiré par ce livre, je n’ai donc pas pu résister à aller à la rencontre de l’auteur lors du festival Quais du Polar. Je n’ai pas tardé à le lire, mon envie allant toujours vers ce titre. Comme quoi, l’intuition ça a du bon ! J’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire mais surtout cette atmosphère lourde, à la fois pressante et oppressante, bref une totale réussite. Un livre que je n’oublierai pas et que je vous conseille fortement.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s