Fantômes – Christian Kiefer

« Imaginez ce que vous voulez, et je vous répondrai que c’était probablement pire […]. »

Note : 5 sur 5.
Date de parution : le 03/03/2021

Résumé éditeur :

Été 1945 : la Seconde Guerre mondiale s’achève et le soldat nippoaméricain Ray Takahashi rentre du front, mais lorsqu’il regagne les terres de son enfance, dans le nord de la Californie, personne n’est là pour l’accueillir en héros.
Sa famille, après avoir été expulsée et envoyée au camp d’internement de Tule Lake, vit désormais à Oakland, mais Ray ne les préviendra pas de son retour. Ce qu’il veut, c’est comprendre pourquoi leurs amis et voisins les Wilson ont coupé les ponts avec eux pendant la guerre, et où est passée leur fille Helen, qu’il aime depuis toujours.

Cette histoire, c’est John Frazier qui commence à l’écrire à son retour du Vietnam, deux décennies plus tard. Âgé de 21 ans et hanté par les fantômes qu’il a ramenés de son expérience du combat, il se réfugie chez sa grand-mère pour se reconstruire, et se passionne pour le destin de ce soldat dont personne n’a plus jamais eu de nouvelles. Lui qui rêve de devenir écrivain entreprend dès lors d’explorer le passé pour déterminer ce qui lui est arrivé et en faire un roman.

Avis :

WAHOU. C’est le seul mot qui m’est venu en tête quand, il y a quelques minutes, j’ai terminé ce roman de Christian Kiefer. Difficile de trouver les bons mots. J’aurais peut-être du attendre avant d’écrire ici mon avis mais j’avais peur que mes émotions m’échappent. Parce que c’est ça aussi, écrire une chronique. C’est parler avec son cœur.

C’est la première fois que je lis un roman de ce genre : qui n’est ni un thriller, ni un fantastique, ni même un feel-good… C’est un roman vrai, sincère, que j’ai trouvé extrêmement poétique et mélancolique. Au fil des pages, au fil des sauts dans le temps, on apprend à travers la plume de John, narrateur, l’histoire bien trop méconnue chez nous de la vie des soldats mais surtout de la vie des Japonais/Américains juste après l’attaque de Pearl Harbor. C’est avec son cœur que l’auteur, à travers son personnage, nous livre ses émotions. Fantômes est une histoire prenante, bouleversante qui, grâce à Ray Takahashi nous apprend la guerre vue de l’intérieure, l’intolérance, la peur de l’autre. L’écriture est magnifique, riche en descriptions des sentiments, un ras de marée d’humanité, c’est impressionnant.

J’ai appris beaucoup de choses durant ma lecture, lâchant de temps en temps mon livre pour faire des recherches sur le web, sur les camps d’internement comme Tule Lake, pour les américains d’origine japonaise par exemple ou plus généralement sur la guerre du pacifique que je n’avais vu qu’à travers les films. J’ai mis des images sur ce que je lisais et cela a véritablement renforcé mon ressenti, mes émotions. J’ai eu énormément d’affection pour John et son histoire personnelle de soldat brisé, pour sa grand-mère qui fait tout pour le relever, pour Mrs Takahashi, femme courageuse qui souffre en silence, pour Chiggers, compagnon d’arme et bien sûr pour Ray qui incarne de belles valeurs. J’ai essayé de comprendre la réaction de certains personnages, leur peur; Mais j’ai vite compris que je n’avais pas à juger. Je n’y étais pas et c’était il y a plus de 75 ans. J’ai eu le cœur serré, j’ai été et je suis toujours émue. Fantômes de Christian Kiefer est ce genre de roman. De ceux qui laissent une trace, qu’on n’oublie pas, c’est un hommage, une nécessité. Je suis profondément reconnaissante envers les Éditions Albin Michel de m’avoir permis de découvrir cette histoire épatante.

Bref, un livre rare et fort que je vous recommande vivement. Inutile d’y attendre des rebondissements à gogo, des actions incroyables, vous n’y trouverez que vérité et émotions, une réussite et un véritable coup de cœur.

Si il vous tente, vous pouvez le trouver juste ici 🙂

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s