Mars 2021, que s’est-il passé ?

Les mois se suivent et se ressemblent. On baigne en permanence dans l’actualité pesante sur la crise sanitaire et on attend les rebondissements. Mars ne fait pas exception.

Bon il n’y a pas eu que ça, heureusement ! Mais on y reviendra car ça a quand même chamboulé un peu mon quotidien.

Ce mois-ci, j’ai eu une petite semaine de vacances, elle était vraiment la bienvenue. Au travail, on s’adapte (comme toujours), j’ai eu un gros mois, avec beaucoup de clients. En cette période difficile je mesure ma chance et ne m’en plains pas. Mes quelques jours de repos n’ont pas été très productifs niveau lecture, j’ai passé le cap des 31 ans (oui, à partir de 30 ans chaque année est un cap je vous jure) et j’ai épluché des centaines (je n’exagère pas) d’annonces de locations d’appartements, en vain… J’ai presque eu envie de passer sur M6 avec Stéphane Plazza, c’est pour dire. Enfin bon, ça viendra tout comme la corvée des cartons que je repousse et repousse (jusqu’à le regretter c’est certain).

Avec le BookClub Quartier Noir, nous avons eu notre petite réunion mensuelle pour parler de thrillers bien sûr et de notre lecture commune de mars (Le tueur intime de Claire Favan). Je ne vous raconte pas la taille de ma wish list après nos discussions ! J’ai adoré papoté avec tous ces passionnés, la lecture est à la base un loisir solitaire. On est seul avec son livre et c’est ça qu’on aime non? Mais rien n’empêche le partage, c’est toujours bienveillant et j’arrive à mettre mon côté asocial en retrait pour vivre de super moments d’échanges.

Côté découverte, j’ai regardé quelques séries TV, vous le savez, j’adore ça. J’ai donc flâné devant Mon amie Adèle sur Netflix, l’adaptation du roman du même nom. J’ai été surprise par la fidélité de cette série, maintenant comme souvent, j’ai préféré le bouquin. Je regarde Walking Dead en H+24 sur OCS et depuis peu j’ai découvert la série The one qui est assez particulière mais que j’aime beaucoup. Un épisode chaque soir et au lit !

En ce qui concerne l’actualité, le mois s’achève avec la fermeture de mon commerce… Étant située dans un centre commercial de plus de 10 000m², je me suis vue dans l’obligation de baisser le rideau mardi 30 au soir suite à un arrêté prefectoral. Depuis, il faut que j’occupe l’ensemble de mon équipe. Heureusement, nous avons la possibilité de venir sur le site, ce qui nous permet de garder notre lien et de nous former, de ranger etc… On verra ce qui se passe dans les prochains jours…

Mes lectures du mois de mars ont été aussi diverses que variées et j’ai eu de belles découverte.

Note : 5 sur 5.

J’ai commencé le mois avec Fantômes de Christian Kiefer et je remercie infiniment les éditions Albin Michel pour cet envoi. Rien à voir avec du polar, il s’agit d’un roman incroyable mettant en avant la condition des américains d’origine japonaise au moment où la guerre du pacifique éclate. Je ne connaissais pas du tout ce pan de l’Histoire et j’ai été bouleversée par ce livre. Il est sincère, vrai, mélancolique… Un vrai cocktail d’émotions que ce soit par la plume ou par les messages qui sont transmis.

Un livre à ne pas manquer, un coup de cœur.

Note : 3 sur 5.

Le bandeau présent au départ sur le livre indiqué « Un polar magistral », vous vous doutez bien qu’en ouvrant Dans l’ombre du loup d‘Olivier Merle, j’en attendais forcément beaucoup. Alors oui, c’est un très bon polar mais pas de là à lui attribuer une telle étiquette pour ma part. J’aurais tendance à dire qu’il est parfait pour les personnes qui n’aiment pas forcément les histoires trop noires. Ici, l’enquête à beau être très intéressante, la plume de l’auteur la rend plus légère, notamment à cause (ou grâce, c’est une question de point de vue) des nombreux dialogues que j’ai trouvé un peu simplets.

Une lecture agréable, sans être transcendante.

Note : 5 sur 5.

Alors là… C’est un coup de cœur, mais aloooooors un ÉNORME coup de cœur ! Du genre de ceux qui laissent une trace dans la vie d’un(e) lecteur(rice)

Un thriller intense, d’une violence psychologique inouïe, Le tueur Intime de Claire Favan est le genre de roman qui se place tout en haut d’une liste: soit on adore, soit on déteste. Il faut être prêt à encaisser les images que vous allez voir se profiler devant vos yeux (surtout si votre imagination est fertile).

En bref, une vraie pépite, âmes sensibles, s’abstenir !

Note : 4 sur 5.

Après avoir lu un thriller plus noir que noir, j’ai eu envie de quelque chose de beaucoup plus doux (ce n’était pas franchement compliqué à trouver en même temps). Je me suis donc décidée à lire Les ombres lu Loch Fyne de Aurore Barillon dès sa réception et je l’ai avalé en une journée. Une histoire de secrets de famille, de deuil mais sans jamais tomber dans le mélodrame.

J’ai beaucoup aimé cette lecture qui m’a permis de voyager en Écosse (I love you Scotland). Les personnages, la petite enquête et le décor étaient parfaits pour me permettre de décompresser complétement.

Un très très bon souvenir. Une lecture doudou que je conseille.

Note : 4.5 sur 5.

Pour continuer dans la catégorie découverte, j’ai enchainé avec L’ange de Munich de Fabiano Massimi. Un polar historique basé sur un fait divers réel qui aurait pu chambouler le monde entier en 1932.

Je n’avais encore jamais lu d’historique et ce fut une très bonne première expérience. La construction, les personnages et le contexte m’ont séduit dès les premières pages. Alors certes, ça fait toujours bizarre de se retrouver à boire le thé avec Hitler à travers des dialogues mais j’ai trouvé cette lecture extrêmement enrichissante et je suis ravie d’être une fois de plus sortie de ma zone de confort.

Un polar à découvrir si vous souhaitez en savoir plus sur un secret qui aurait pu tout changer.

Note : 5 sur 5.

L’Homme aux murmures d’Alex North était censé être la lecture commune du mois d’avril avec le BookClub Quartier Noir. Sauf que dès que je l’ai acheté… J’ai eu envie de le lire (impatience, quand tu nous tiens…).

Un thriller glaçant, j’ai frissonné, j’ai douté. L’histoire a beau être assez classique sur la forme, le fond fait vraiment la différence. Le prologue annonce la couleur, il ne m’en a pas fallu plus pour tourner les pages à vitesse grand V, impossible à lâcher, avaler en moins de 48 heures. La plume de l’auteur est fluide, crédible, j’ai été embarqué, j’ai adoré.

Un plaisir immense lors de la lecture, le deuxième coup de cœur du mois !

Note : 3.5 sur 5.

Une maison étrange qui semble maudite, des auteurs de romans comme je les aime, une ambiance particulière… Tout est là pour me séduire ! J’ai découvert L’Empereur Blanc et Armelle Carbonel par la même occasion grâce à une rencontre sur les réseaux sociaux, ni une ni deux, je l’ai acheté.

Et on en parle de cette couverture ? Magnifique.

J’ai beaucoup aimé cette histoire, malheureusement j’ai deviné la fin bien trop tôt… Ce qui me laisse un petit arrière goût.

Je reste cependant persuadé que c’est un excellent thriller.

Voilà dans les grandes lignes comment s’est passé mon mois de mars côté lectures et autres. Je ne sais pas encore ce qui va se passer pendant le mois d’avril, vivant au jour le jour niveau professionnel et étant toujours à la recherche de mon futur chez moi. Ce que je sais en revanche, c’est que ma pile à lire est bien fournie, pleine de livres qui me font terriblement envie et qu’en plus, des sorties littéraires m’intéressent fortement. Autant dire que niveau lecture, je ne me fais pas trop de soucis, si ce n’est réussir à me dégager le temps dont j’ai envie pour m’y plonger (et ne pas dépenser ma paie chez mon libraire, mais ça c’est un autre débat).

Affaire à suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s