L’homme aux murmures – Alex North

« Pendant des années, je t’ai répété qu’il n’y avait pas de quoi avoir peur, que les monstres ça n’existait pas.
Je suis désolé de t’avoir menti. »

Note : 5 sur 5.
Date de parution en format poche : le 04/03/2021

Résumé éditeur :

Si tu laisses la porte entrebâillée, les murmures viendront se glisser…
Un écrivain veuf, Tom, et son fils de 8 ans, Jake, emménagent dans une nouvelle ville. Featherbank. Si charmante et calme en apparence. Où vingt ans plus tôt, un serial killer a été arrêté après avoir tué plusieurs enfants. On l’appelait l’Homme aux murmures. Des murmures que Jake a entendus. A la porte de sa maison. Et si tout recommençait ?

Avis :

L’homme aux murmures est le premier roman de l’auteur britannique Alex North. Un polar comme je les aime ! En tant que serial lectrice, je suis devenue, avec le temps, exigeante. Lorsque j’ouvre un livre de ce genre, j’en attends forcément beaucoup même si j’en ai déjà lu énormément. J’en attends du frisson, du suspense, du nouveau, des personnages bien construits, un effet wahou. Cette lecture a rempli toutes les cases.

Même si certains personnages sont un peu stéréotypés (je pense notamment à Pete, le policier abimé par une enquête et ancien alcoolique), le reste de l’histoire est une franche réussite. Il ne m’a fallu que… 3 pages pour être complétement prise dans cette lecture, si, si je vous jure !

Le prologue annonce la couleur, il ne m’en a pas fallu plus pour tourner les pages à vitesse grand V, impossible à lâcher, avaler en moins de 48 heures. La plume de l’auteur est fluide, crédible, j’ai été embarqué, j’ai adoré.

Jake, ce petit garçon en plein deuil après la mort de sa maman est vraiment touchant, tout comme Tom, son papa. Vous savez depuis le temps, que si je n’arrive pas à avoir de l’intérêt pour les personnages, même si l’histoire est excellente, ça ne marchera pas avec moi.

Je dois vous avouer que les frissons ont été nombreux. Les fameux murmures font écho à pas mal de sujets : le passé, les addictions, et bien sûr… au prédateur. Je garde en tête une scène en particulier qui m’a fait (un peu) flipper, celle de la boîte aux lettres, vous penserez à moi quand vous la lirez ! Brrrrr j’ai imaginé le moment comme si j’y étais et… Je n’ai pas aimé ! (enfin si mais non quoi).

L’atmosphère est oppressante, elle baigne le lecteur dans une tension permanente grâce à beaucoup d’éléments (croyez moi, même si je ne vous dévoile rien) et c’est terriblement efficace. Les chapitres alternent les différents points de vue des personnages, tantôt Jake ou Pete ou Tom ou même encore cet homme aux murmures. Cela permet vraiment d’approfondir chacun des protagonistes, on comprend beaucoup mieux ce que chacun ressent et comment untel ou untel vit la situation.

Ce roman se lit extrêmement vite, un page-turner que je regrette déjà d’avoir terminé. Je suis ravie d’avoir découvert cette lecture grâce au club de lecture Quartier Noir sur Insta (merci Flo du compte les_lecturesdeflo pour cette proposition !) parce qu’autrement, je serai passée à côté d’un livre génial, c’est certain.

En conclusion, si vous aimez le frisson, le suspense palpable, je ne peux que vous conseiller de lire L’homme aux murmures. Il vaut vraiment le détour, c’est un coup de cœur !

(Il est dispo juste ici si vous le cherchez)

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s