N.E.O – Michel Bussi

Tome 1 : La chute du soleil de fer

« Deux tribus sur un même territoire, c’est une de trop. Nous grandissons. Tôt ou tard, nous devrons nous affronter… Ne serait-ce que pour mesurer nos forces. »

Note : 4 sur 5.

Résumé éditeur :

Dans un monde où les adultes ont disparu, il existe deux refuges pour les deux bandes rivales qui ont survécu au cataclysme : le tipi et le château. Les uns chassent pour se nourrir, les autres vivent reclus et protégés. Bientôt, une étrange maladie fait peser un risque de famine sur le clan du tipi, le privant de ses proies. Et si ceux du château étaient à l’origine de cet empoisonnement ? L’heure de la confrontation est venue : la guerre entre les deux tribus peut-elle encore être évitée, alors que la nature est plus menacée que jamais ? Zyzo, l’espion au grand cœur du tipi, et Alixe, la reine du château, sauront-ils unir leurs forces pour déjouer les mystères, les intrigues et les trahisons ?
ILS SONT PRÊTS À TOUT POUR SAUVER L’HUMANITÉ.

Avis :

Cette lecture n’était pas franchement prévue au programme (même si en fait, je n’ai aucun programme). Au détour d’un stand de librairie au festival Quais du polar, j’ai croisé Michel Bussi et il n’y avait personne donc je me suis arrêtée, j’ai papoté avec lui et d’un coup me voilà à acheter les deux tomes sortis de sa saga jeunesse. Allez savoir pourquoi, j’ai voulu essayer, profitant de l’occasion pour tenter l’expérience et sortir un peu de mon univers noir des polars et des thrillers. Je l’avais vu passer, un peu, sur les réseaux sans pour autant lui porter grand intérêt mais finalement…

Eh bien je dois vous avouer que je ne regrette pas du tout, mais alors vraiment pas du tout ! Loin d’être une adepte des romans adultes de cet auteur (je n’en n’ai lu qu’un et j’avais même abandonné avant la fin), j’ai pris avec le 1er tome de N.E.O (y a-t-il un rapport avec Noé?) un énorme plaisir à faire connaissance avec tous ces petits personnages de 12 ans qui ont su apprivoiser l’enfant qui sommeille en moi. Alors oui, c’est un roman jeunesse et alors? Je m’y suis plongée sans attente, sans a priori et j’ai dégusté ma lecture. De nombreux sujets sont abordés à travers les pages de ce livre : l’évolution humaine, l’éducation, la survie, la loyauté, la discipline, la hiérarchie bref… Plein de sujets intéressants pour les enfants mais aussi pour les adultes que nous sommes. L’écriture est accessible au plus jeune sans pour autant les infantiliser. On profite de cette histoire assez dramatique quand on y pense mais de façon ludique et plutôt heureuse.

Rien à voir avec Hunger Games, Harry Potter ou Eragon et pourtant certains éléments ont tendance à leur faire un petit clin d’œil. Alors bien sûr, si vous cherchez de la littérature poussée, avec des tournures de phrases dignes de Zola, ce livre ne vous plaira peut-être pas. Mais après tout, on a bien le droit de relâcher un peu la pression avec quelque chose de simple mais sans pour autant faire l’impasse sur le côté addictif. Avec un quotidien de « grande personne », chargé en responsabilité, soucis et angoisse, plonger dans un livre comme celui-ci fait du bien. Il est un peu naïf? Un peu stéréotypé ? Oui et oui. C’est peut-être ça qui m’a le plus plu et qui m’a fait du bien. Réminiscences d’un passé lointain et pourtant si proche, j’ai adoré ressentir les mêmes émotions que lorsque je lisais étant jeune. Finalement, on ne change pas tant que ça, du moins j’ose l’espérer.

En conclusion?

Une dystopie à la portée de tous, des personnages attachants (ou pas pour certains), un décor parisien atypique, de l’action, de la mignonnerie, des pages qui se tournent toutes seules bref, un premier tome réussi, il me tarde déjà de me lancer dans le second !


Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s