N.E.O, tome 3 : L’empire de la mort – Michel Bussi

« On doit toujours traiter celui qui est invité mieux que s’il était l’un des nôtres »

Note : 4.5 sur 5.
En libraire depuis le 16 juin 2022 chez Pocket Jeunesse – 640 pages, 19.90€

4ème de couverture :

Envers et contre l’ordre établi, Alixe et Zyzo partent à la reconquête de Versailles…
Pendant une deuxième expédition du Solario, Zyzo, Alixe, et les autres explorateurs ont rencontré un adulte miraculeusement survivant.
Mordélia et Ogénor ont bien sûr profité de cette découverte et règnent désormais tous deux sur Versailles et Paris, derrière un conseil de ministres soumis. Les tribus, rencontrées au fil d’autres voyages, enrichissent la civilisation naissante avec leurs savoirs, et le rayonnement de la ville attire de plus en plus de  » primitifs « .
Indignés par les injustices croissantes, un petit groupe, mené par Saby et Ogénor, compte bien s’opposer à ce nouvel ordre trop autoritaire à leurs yeux. Alixe et Zyzo , eux, cherchent inlassablement des réponses dans les vestiges laissés par les adultes.
Les atrocités du passé peu à peu révélé laissent présager un futur bien plus sombre que ce que tous avaient envisagés… Et si c’était justement là, le plan de Mordélia et d’Ogénor ?

Ce que j’en ai pensé :

Quel plaisir de retrouver cette bande d’adolescents pour qui j’ai un attachement profond. Michel Bussi nous offre un troisième tome largement à la hauteur des deux premiers. On passe même un cran au dessus. Les enfants ont grandi, ils changent et évoluent rapidement. La petite guéguerre du 1er tome semble bien loin, les sujets abordés ici sont beaucoup plus sombres : politique, pouvoir, racisme, esclavagisme, conquête du monde… Bref, nos petits camarades passent à la vitesse supérieure. J’ai vraiment adoré la complexité de l’histoire qui, je n’en doute pas, fût murement réfléchie par l’auteur avant même le premier livre. Il sait où il veut aller et nous y emmène sans encombre. Je me suis laissée porter, complétement immergée, j’étais partager entre vouloir connaitre la fin et que le livre ne s’arrête pas. Quelle fût ma surprise lorsque je l’ai terminé ! Persuadée (allez savoir pourquoi) qu’il s’agissait d’une trilogie, j’ai dû relire les dernières phrases plusieurs fois avant de comprendre que non, ce n’était pas fini et que Michel Bussi se jouait de nous avec un suspense aussi frustrant que brillant ! Autant vous dire que j’attends la suite avec une très (très) grande impatience.

L’univers post-apocalyptique qu’a créé l’auteur est parfaitement bien maitrisé, beaucoup d’éléments de réponses nous sont ici apportés, nous permettant d’y voir un peu plus clair sur ce qui a conduit le monde à ce qu’il est. On comprend mieux pourquoi et comment seuls quelques centaines d’enfants ont survécu au nuage. On sait enfin à quoi correspond l’acronyme N.E.O ! Toutes mes spéculations étaient fausses, j’en suis ravie (non, ce n’est pas ironique, promis) !

L’histoire se déroule une fois encore sur une année, d’un anniversaire à l’autre. On peut dire, sans spoiler que l’année qui les conduit à leurs 17 ans n’aura pas été de tout repos. Les rebondissements sont multiples et ne laissent que peu ou pas de place aux temps morts. De quoi garder la lectrice que je suis en éveil. Difficile d’imaginer le monde de demain en reproduisant les erreurs d’hier… Michel Bussi donne véritablement matière à réfléchir sur ce sujet. C’est une saga jeunesse qui s’adresse autant aux jeunes qu’aux plus grands. Rien n’y est décrit de façon à infantiliser le lecteur. La lecture est fluide, dynamique, avec de nombreux dialogues qui donnent la cadence. Aller hop ! On se laisse porter et on savoure !

en bref

Je ne peux évidemment pas vous en dire beaucoup plus sur l’histoire puisque si vous n’avez pas encore lu les deux précédents, le risque de spoils est trop importants. Ce que je peux vous dire, en revanche, c’est que ce livre, je l’ai adoré. Friande des romans jeunesse de temps en temps, j’ai trouvé qu’une fois de plus avec L’empire de la mort, le plaisir de lecture est intact. Fluide, haletant, sans aucune prise de tête, les chapitres défilent à vitesse grand V. Je n’avais nullement envie de le terminer, d’autant plus quand je me suis aperçue que ce troisième tome ne clôturait pas cette saga !!! Vous l’aurez donc compris, je compte bien me jeter sur le 4ème dès sa sortie et il ne fera pas long feu dans ma pile à lire, moi je vous le dis !

Si vous aimez les histoires jeunesse mais non infantilisantes, les personnages bien construits et attachants, les sujets d’actualités importants, les nombreux dialogues et plus généralement la plume de Michel Bussi, alors vous savez ce qu’il vous reste à faire, foncez !

Retour sur les deux premiers tomes :

N.E.O, Tome 1 : La chute du soleil de fer – Michel Bussi

N.E.O, tome 2 : Les deux châteaux – Michel Bussi

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s