Dans cinq ans – Rebecca Serle

« Même après minuit, et surtout après minuit, continuez à avancer vers ce qui vient vers vous. »

Note : 4.5 sur 5.
En librairie depuis le 18 janvier 2022 chez Charleston – 272 pages, 22.50€

4ème de couverture :

Dannie Cohan, brillante avocate à Manhattan, a un plan de vie tout tracé. Alors qu’elle vient de décrocher le job de ses rêves et d’accepter la demande en mariage de son petit ami, rien ne semble pouvoir lui résister. Pourtant, quand elle se réveille le lendemain, elle ne reconnaît ni son appartement, ni la bague à son doigt, ou… l’homme à ses côtés ! Même la date a changé : 5 ans se sont écoulés. Après un instant de panique, Dannie se rendort. À son réveil, tout est rentré dans l’ordre et elle reprend le cours de sa vie, déterminée à oublier ce qui ne pouvait être qu’un mauvais rêve. Après tout, il n’y a que Bella, sa meilleure et néanmoins très excentrique amie, pour croire aux prémonitions. Mais le jour où Bella lui présente le nouvel homme de sa vie, Dannie est rattrapée par sa vision…
Une histoire d’amour et d’amitié inoubliable, qui nous parle de destin, de loyauté et de l’impossibilité de tout contrôler.

Ce que j’en ai pensé :

J’admets avoir été  complètement influencée par une lectrice que j’aime énormément sur ce livre. Son avis m’ayant touché, je l’ai acheté. Comme ça, sans réfléchir, sur un coup de tête. Je ne savais pas du tout quel genre de lecture ça pouvait être. Une histoire d’amour certes, mais après ? Je ne suis pas une habituée de la romance à part pendant la période des fêtes de fin d’année où là, j’avoue, j’aime me plonger dans des romans doudous. Ici j’ai été happée dès les premières pages, tout d’abord grâce à la plume de l’auteure : fluide, addictive. Le roman est écrit à la 1ère personne et la narratrice m’a tout de suite plu. J’ai aimé le contrôle qu’elle a sur sa vie, Dannie est une jeune femme pleine d’ambition et elle se donne les moyens de réussir. Bella quant à elle… Quelle belle surprise ! Elle vit sa vie sans contraintes, beaucoup plus spontanée et intrépide. Un chouette duo qui se complète bien. David semble être l’homme idéal et tout fonctionne parfaitement dans la vie des deux femmes.

Il est vrai que ce livre parle d’amour. Du véritable amour, de celui qu’on aimerait toutes et tous connaître. Celui qui nous donne envie de nous lever chaque matin, celui qui nous promet un cocon inébranlable, une sécurité à toute épreuve. Oui, ce roman décrit parfaitement ce sentiment si fort qu’il en paraît presque impossible. Mais n’imaginez pas lire une romance à l’eau de rose, gnangnan au possible. Si c’est ce que vous recherchez, passez votre chemin. Ici c’est encore plus fort, plus beau. On parle d’une histoire d’amitié extraordinaire.

J’ai été absolument transportée par cette histoire, bouleversée. Quand j’ai compris, j’ai refermé le livre pendant quelques minutes. Ce fût le temps dont j’avais besoin pour souffler, pour assimiler, pour accepter le tournant que prenait le recit. OK Marie, tu peux le faire, tu peux le lire. J’y suis retournée, le cœur gonflé à bloc et je ne me suis arrêtée qu’une fois la dernière ligne lue. Moins de 24h, c’est le temps qu’il m’a fallu pour lire le roman de Rebecca Serle. J’ai adoré mais je n’aurais peut être pas supporté davantage, pas en ce moment. Les sujets traités et abordés sont fondamentaux, indispensables mais terrifiants. La vie nous réserve de nombreuses surprises, souvent bonnes mais parfois mauvaises.

J’ai lu certaines critiques plutôt négatives, disant que les promesses de la 4ème de couverture ne sont pas tenues, qu’il ne s’agit pas d’une comédie romantique. C’est vrai mais c’est aussi indiqué qu’il s’agit d’une histoire d’amour, cependant elle ne ressemble en rien à ce qu’on peut imaginer. Oubliez donc vos préjugés et savourez cette lecture à sa juste valeur, laissez vous imprégner par les messages forts qu’elle véhicule. Le fond, pas forcément la forme. Petite piqûre de rappel, dans les moments où on a tendance à oublier que demain, ce n’est pas maintenant.

EN QUELQUES MOTS :

Une superbe lecture, que j’ai adoré malgré l’épreuve qu’elle fût pour moi. J’ai été touchée, émue et bouleversée. J’ai aimé les personnages, la plume, la construction. J’ai passé un moment aussi bon que difficile. J’ai attendu quelques jours pour écrire cette chronique, chose inhabituelle pour moi qui écrit toujours mes avis à chaud. J’en étais tout bonnement incapable, ni l’envie, ni le courage. Aujourd’hui, j’ai pris un peu de hauteur mais j’ai encore le cœur qui se serre. Je retourne donc dans mes thrillers et mes polars bien noirs pour me sortir de cette émotion persistante, promis, ça ira mieux demain. En attendant, je vous le conseille, fortement.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s