Miroir obscur – Ivan Zinberg

« Les amateurs de presse poubelle aiment la nostalgie. Ça les rassure de voir que même les plus grands peuvent chuter pour finir à leur niveau. »

Note : 4 sur 5.

Résumé éditeur :

Dans le Los Angeles des beaux quartiers, le corps sans vie d’un gynécologue est retrouvé criblé de balles, le chiffre 1 gravé sur le front. Premier meurtre d’une longue série. Quand le tueur s’en prend aussi à des célébrités, les médias avides de buzz se déchaînent.
Michael Singer, paparazzi en vue, se voit impliqué malgré lui dans l’affaire – suspecté, même. Sa carte de visite, telle une signature, est découverte près des cadavres.
Quel but poursuit le serial killer ? Et surtout pourquoi cherche-t-il à le mettre en cause ?
Déterminé à élucider l’énigme, le reporter, épaulé par une ancienne policière, se lance aux trousses de l’assassin.
Entre voyeurisme, chasse aux scoops et faux-semblants, une lutte mortelle s’engage sous le soleil californien.
Jusqu’à l’impitoyable vérité.

Avis :

En voilà un thriller qui sort des sentiers battus ! Tant par son intrigue, son décor que par son ossature. C’est mon premier Ivan Zinberg donc totale découverte pour moi. Miroir Obscur est assez atypique dans son genre, avec ses chapitres oscillant entre enquête journaliste, revue de presse People, journal intime d’un tueur et procès verbaux. C’est cette petite caractéristique qui a vraiment fait la différence pour moi. Une construction originale, dynamique, fluide et efficace qui a rendu ma lecture difficile à lâcher.

La plume de l’auteur est claire et directe, il distille des indices par-ci par-là, pour finalement nous envoyer dans les roses. Composé de plusieurs parties aux chapitres courts, le récit est palpitant, mettant de côté l’enquête policière pour mettre en lumière l’enquête journalistique grâce au personnage principal, Michael Singer. J’avoue n’avoir eu aucune attente avant de démarrer ce nouveau thriller. Non pas qu’il ne m’intéressait pas, au contraire, mais ignorant tout d‘Ivan Zinberg, je n’avais aucune idée de ce que j’allais trouver en tournant les pages de ce livre.

A travers la paparazzade, on découvre les dessous d’Hollywood, on visite Los Angeles, on roule sur Mulloland Drive, bref on se dépayse et c’est vraiment agréable. Réussir à faire un thriller sombre, retord et psychologique sous un soleil écrasant mettant le monde des paillettes, de l’argent et des paparazzi en exergue, voilà un sujet intéressant pour un thriller ! Que dire des choix des victimes qui sont en fait des personnalités bien réelles ? Il fallait oser, j’admets avoir été surprise et avoir dit « ah ouais quand même il ose! ». Audacieux mais respectueux, quel talent!

Le personnage de Mike est touchant, surtout par sa volonté d’être plus fidèle à ses convictions et son envie de changement d’orientation. Souhaitant mettre ses talents de journaliste au profit de causes nobles plutôt que de voyeurisme people. Il est sincère, passionné et déterminé. Je regrette de ne pas avoir fait sa connaissance dans le précédent roman Étoile morte que je n’ai pas lu, où il tenait déjà le rôle principal.

C’est une lecture facile, rapide, distrayante, où on se fait balader d’un chapitre à l’autre, les rebondissements se multipliant au fil des pages pour un final digne d’un feu d’artifice du 14 juillet. Un thriller d’été avec ce décor Angelin maîtrisé d’une main de maître.

Pour conclure ?

Excellent moment passé, divertissement garanti, ma curiosité est piquée, je vais lire les autres livres de cet auteur ! Avalé en 48h (malgré les journées de boulot), j’ai eu du mal à lâcher mon livre et c’est pour moi, un très bon indicateur de réussite.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s