Lore – Alexandra Bracken

« La plume tombée d’une aile n’est pas perdue, mais libre. »

Note : 4.5 sur 5.

Résumé éditeur:

De nos jours à New York, un jeu meurtrier est sur le point de commencer : l’Agôn. Tous les sept ans, pendant une semaine seulement, neuf dieux grecs sont forcés de parcourir la Terre en tant que mortels pour avoir osé défier le grand Zeus. Ils sont chassés par les descendants de lignées prestigieuses, tous désireux de tuer un dieu et de s’emparer de son pouvoir ainsi que de son immortalité.

Après que sa famille a été brutalement assassinée par une lignée concurrente, Lore a fui ce monde brutal, tournant le dos aux promesses de gloire éternelle de la chasse. Pendant des années, elle a repoussé toute idée de vengeance envers l’homme, maintenant un dieu, responsable de la mort de ses proches.

À l’aube de la nouvelle chasse, deux participants recherchent la jeune femme : Castor, un ami d’enfance que Lore croyait mort et Athéna, l’une des dernières divinités d’origine, qui est grièvement blessée. La déesse lui propose une alliance contre leur ennemi commun et un moyen de quitter l’Agôn pour toujours. La décision de Lore de lier son destin à celui d’Athéna aura un coût mortel et ne sera peut-être pas suffisante pour stopper l’essor d’un nouveau dieu dont le pouvoir pourrait détruire l’humanité.

Mon avis:

Décidément cette année je varie les genres littéraires ! Habituée à me cantonner aux thrillers, polars et policiers, j’ai finalement eu envie d’ouvrir un peu mon horizon et de découvrir d’autres choses. Évidement, si je souhaite être complètement honnête avec vous (comme je le suis toujours d’ailleurs) je dois vous avouer que j’ai avant tout été complètement séduite par le travail éditorial de la maison d’éditions (et oui, encore !). De Saxus ont fait fort avec cette couverture reliée absolument magnifique et envoûtante. Qu’à cela ne tienne, j’ai été séduite et donc j’ai craqué, chose qui arrive souvent concernant les bouquins.

J’ai eu raison de céder à la tentation puisque j’ai vraiment adoré cette histoire. Les débuts étaient un tantinet laborieux, ayant fait une fixation sur la répétition intempestive du prénom Lore sur les cinquante premières pages, j’ai ressenti une petite pointe d’agacement. Fort heureusement pour moi, c’est vite passé et là, je me suis laissée emportée dans cette histoire épique et palpitante. Complètement inédit, j’ai découvert un univers littéraire qui m’était complètement inconnu : une guerre mythologique contemporaine en plein New-York, avouez que c’est peu commun. Okay, on a vu Percy Jackson, mais à part ça ? Vous devez avoir l’habitude de lire que Lore est un mélange de mythologie et de Hunger Games. Oui, c’est vrai mais c’est quand même plus que cela.

La construction des personnages est parfaitement bien maitrisée. Lore est une jeune fille incroyable, tentant comme elle peut de surmonter son passé, visant une résilience qui bien sûr tarde à venir (sinon ce n’est pas drôle). Elle a un fort caractère, c’est une battante, elle est cynique et un temps soin peu impulsive. Castor est touchant, Miles est le meilleur copain que tout le monde voudrait avoir et Van est aussi détestable qu’adorable. Bref une belle ribambelle de personnalités que j’ai adoré suivre tout au long de ces presque 630 pages. C’est assez déroutant au départ de voir Athena, Apollon ou même Arès en train de déambuler dans les rues new-yorkaises. Étant peu habituée à ça, j’ai particulièrement apprécié le dépaysement littéraire que j’ai vécu. Les rebondissements vous sautent dessus toutes les 5 pages, le rythme est soutenu et il est difficile de lâcher le livre. Il se lit vite et reste en tête lorsqu’on est obligé de le poser pour vaquer à nos obligations quotidiennes. Je n’avais qu’une hâte, retourner dans cette histoire au plus vite.

Les sujets abordés sont nombreux, que ce soit l’amitié, la loyauté, la persévérance, l’histoire, la famille et les traditions. Tout y est traité avec humilité, sincérité et pertinence. J’ai parfaitement sur me représenter et imaginer les scènes grâce aux descriptions détaillées et claires, j’ai su facilement me projeter dans cette folle aventure et en savourer chaque instant, ressentant de bonnes grosses palpitations lorsque j’étais en plein cœur de l’action finale. La plume de l’autrice est fluide, les dialogues sont nombreux, ce qui dynamise parfaitement l’ensemble du roman. Les joutes verbales sont parfois drôles, parfois dramatiques, c’est ce qui en a fait une force, une réussite. J’aurais peut-être aimé avoir davantage d’informations sur Castor comme par exemple son ressenti, sa façon de voir les choses, ce qui m’aurait permis d’appréhender plus en profondeur ce personnage touchant et important. L’histoire est centrée sur Lore et je dois dire qu’une saga ne m’aurait pas déplu, bien au contraire. Qu’à cela ne tienne, je me suis régalée et je garderai en tête un excellent moment passé en compagnie de tous ces personnages et de leur incroyable quête.

En conclusion

Encore une super lecture ce mois-ci qui m’a complètement sortie de ma zone de confort. Ce qui m’a le plus plu c’est bien évidemment les personnages mais l’épopée qu’ils peuvent vivre au fil des pages ne m’a pas laissée de marbre non plus ! Quel délice de se plonger dans un univers qui m’est complètement inconnu. Ayant des connaissances assez limitées concernant la mythologie grecque, j’ai eu la soudaine envie d’en savoir plus, Google est mon ami ! J’ai donc eu le plaisir de me distraire grâce à Lore d’Alexandra Bracken, d’explorer un nouvel univers et ma curiosité m’a poussée à approfondir le sujet. Tiercé gagnant.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s