Je suis l’abysse – Donato Carrisi

« Quelque chose de terrible s’était passé. Quelque chose qui pouvait ne pas être terminé. Encore une fois. »

Note : 4 sur 5.
En librairie depuis le 20 octobre 2021

Résumé éditeur :

L’homme qui nettoie rôde autour de nous.
Parmi nos déchets, il cherche des indices sur nos vies.
En particulier sur celles des femmes seules.
Une femme lui a fait beaucoup de mal enfant : sa mère.

La chasseuse de mouches, elle,
tente de sauver les femmes en péril.
Et elles sont nombreuses…
Surtout quand l’homme qui nettoie
rôde autour d’elles.

Mon avis :

Grande adepte du thriller et du polar français, je n’en reste pas moins une amoureuse de certains auteurs italiens, comme Donato Carrisi qui nous signe chaque fois des histoires psychologiques comme je les aime.

Note de l’auteur en fin de livre : Cette histoire est inspirées de faits réels. J’estime qu’il est important que vous soyez avertis avant de vous lancer dans votre lecture. Parce que bien que le thème ne soit pas inédit, le style d’écriture et la construction de ce thriller sont quant à eux remarquables. Imaginez juste un instant que ce que vous êtes en train de lire soit inspiré de la réalité, croyez-moi, ça aura de quoi vous faire dresser les poils. La pression est omniprésente sans jamais nous envoyer de violence physique, ici, elle est inutile. Tout y est suggéré. Je suis l’abysse nous raconte trois destins, trois destins qui malgré eux, vont se croiser, pour le meilleur et pour le pire. Chacun a ses propres secrets, ses propres douleurs, ses propres peurs. Nulle place au manichéisme, tout n’est pas tout blanc ou tout noir, on navigue dans des eaux grises où le doute est permis, à chaque chapitre sur la réalité des personnalités qui nous sont présentées.

L’homme qui nettoyait, La jeune fille à la mèche violette, la chasseuse de mouches, voilà les trois personnages principaux de cette histoire sombre. Vous ne connaitrez jamais (ou presque) leurs prénoms. A quoi bon? La distance que cela met entre eux et nous ne les rend que plus énigmatiques. Nous sommes à la fois proche et loin d’eux. On connait des parts d’eux-même sans jamais rentrer dans les détails, c’est efficace. Micky, le seul qui a le droit à une véritable identité est troublant, effrayant et fascinant. On aimerait en savoir plus, tenter de comprendre mais bien sûr, tout vient à point à qui sait attendre, ne vous en faites pas. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises.

Entrecoupés de retours dans le passé, les chapitres nous offrent un rythme soutenu, qui installe progressivement une certaine forme de tension mentale. Impossible de savoir où tout ça va nous mener. Nous, lecteurs, sommes les seuls à savoir, grâce à ces rétrospectives, ce qui a pu arriver à l’homme qui nettoyait. Nous sommes les seuls à avoir un aperçu des raisons qui font de lui ce qu’il est aujourd’hui. Les thèmes abordés ne sont pas réjouissants: l’invisibilité d’une vie, le sentiment d’infériorité, de médiocrité, de solitude absolue, la culpabilité, la résilience parfois. Des sujets forts qui donnent à l’ensemble du récit une profondeur et une véracité remarquables. C’est malaisant mais impossible à lâcher. Donato Carrisi explore le mal, les abysses pour ensuite nous en dresser un portrait perturbant, glaçant. Nombreux sont les avis plus que positifs sur ce one shot de l’auteur. En effet, il est bon, très bon, bien que je n’en sois pas pour autant restée pantoise à la fin, comme d’autres lecteurs.

En quelques mots :

C’est toujours un plaisir de retrouver la plume de cet auteur que j’ai découvert avec sa série Le chuchoteur. Il a une façon bien à lui de nous retourner le cerveau tout en y insufflant la bonne dose d’émotions. Il n’est pas toujours simple d’éprouver de l’empathie pour le méchant de l’histoire et pourtant, ce fût bel et bien le cas pour moi ici. Il est doué ce Donato Carrisi pour construire des personnages singuliers qui ne nous laissent pas indifférents.

Un thriller psychologique puissant, manié à la perfection, qui ravira les amateurs du genre, mais pas que !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s