Set et match ! – Liane Moriarty

« A l’époque, elle avait du choisir entre le bonheur de ses enfants et le rêve de son mari et étant mère, elle n’avait pas réellement eu le choix. Elle avait choisi ses enfants. »

Note : 3.5 sur 5.
En librairie depuis le 23 février 2022 chez Albin Michel – 528 pages

Résumé éditeur :

Imaginez un terrain de tennis. D’un côté, un couple modèle, heureux en mariage depuis cinquante ans. De l’autre, leurs quatre enfants, soit la panoplie du bonheur.
L’enjeu de la partie ? Le grain de sable qui a enrayé une mécanique jusqu’alors parfaitement huilée, dévoilant des failles et des rivalités insoupçonnables, transformant les membres d’une famille idéale en de redoutables adversaires.
Que le meilleur gagne !
Et si nos proches étaient… nos pires ennemis ?

Mon avis :

Imaginez un peu un Desperate Housewives façon Liane Moriarty, c’est ça que j’ai ressenti en lisant Set et match !. Une famille parfaite, un couple retraité depuis peu, leur 4 enfants devenus grands, a qui tout semble réussir. Oui mais non, ça serait trop beau hein? Lorsque subitement, Joy disparait, toutes les certitudes partent en cacahuètes et on est embarqué dans un va et vient entre présent et passé pour tenter de comprendre ce qu’il se trame. La plume de l’auteure est reconnaissable entre mille, si vous la connaissez et que vous avez l’habitude de la lire, vous ne serez pas déçus. Dialogues sincères et crédibles, personnages aboutis qui se dévoilent progressivement, faisant éclater certains secrets de famille bref, la recette qui fait mouche à chaque fois, du moins pour moi. J’attendais avec impatience le nouveau roman de Liane Moriarty, ayant lu tous ses précédents et m’étant délecté à chaque fois (ou presque), je savais qu’en ouvrant celui-ci, un très bon moment de lecture m’attendait, ça n’a pas manqué !

Alors même si l’intrigue ne vous semble pas mirobolante, elle n’en reste pas moins efficace pour le peu qu’elle soit parfaitement bien maitrisé. C’est bien là, la spécialité de l’auteure. Elle rentre dans le vif du sujet dès le début tout en nous ballotant d’avant en arrière pour nous faire appréhender l’histoire avec une vue d’ensemble. Chaque personnage a sa place et son importance, rien n’est superflu. On assiste aux problèmes d’une vie conjugale de plus de 40 ans, de l’éducation des enfants et à tous les choix qui ont été décisifs dans la vie de cette famille. Je vous vois déjà lever les yeux au ciel, vous demandant sûrement ce qu’il y a d’intéressant là-dedans mais je peux vous promettre que, bien que ce ne soit pas mon genre de lecture habituel, j’ai trouvé ça aussi addictif qu’intrigant. Il m’était difficile de m’arrêter à la fin d’un chapitre. C’est ce que j’aime avec Liane Moriarty, ses histoires peuvent parfois paraitre à la fois complétement banal et tout aussi loufoques. Alors même si ce n’est pas le livre de l’année, il n’en reste pas moins un moment de distraction que je ne raterai pour rien au monde. J’avoue avoir une envie irrépressible de me jeter sur chacune de ses sorties. J’ai beau savoir que ce ne sera pas un coup de cœur ou un moment mémorable, je ne peux réprimer cette envie car je sais que le moment que je vais passer sera bon et cosy.

Set et match !… Voilà pourtant un titre qui a tendance à me rebuter plus qu’autre chose. Pour être honnête, je n’aime pas du tout le tennis, je n’y comprends rien et je ne m’y intéresse absolument pas. Si le nom de l’auteure australienne n’avait pas été inscrit sur la couverture, JAMAIS je ne me serais arrêté dessus. Comme quoi… Un nom ça fait beaucoup !

En quelques mots :

Une lecture qui, certes, ne marquera pas mon année mais qui pourtant, m’a fait passé un excellent moment. Je peux dire sans rougir que je suis une fidèle parmi les fidèles de Liane Moriarty et que c’est toujours un réel plaisir de la retrouver. J’ai beaucoup aimé suivre l’histoire de Joy, de Sam et de leurs 4 enfants. J’ai aimé les cancans du voisinages, les secrets qui se révèlent petits à petits. Malgré une histoire somme toute ordinaire, je n’ai pas pu lâcher ce roman, il est efficace et divertissent, je n’en n’attendais ni plus, ni moins, c’était très bien.

2 commentaires

  1. Un livre dans ma PAL, que je compte bien lire ce mois-ci. Le seul roman d’elle qui m’a un peu déçue est « A la recherche d’Alice Love ». Mais ce que j’adore chez elle, c’est justement ce côté « Desperate Housewives ». En cela, « Le secret du mari » et « Petits secrets grands mensonges » m’ont absolument ravie !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s