Et nous danserons sous les flocons – Clarisse Sabard

« Le bonheur, c’est aussi savoir jouir de ce que l’on a. »

Note : 4 sur 5.
En librairie depuis le 13 octobre 2020 chez Charleston – 378 pages, 19€

4ème de couverture :

Après des années d’absence, Valentine est de retour à Vallenot, le village de son enfance qu’elle a quitté très jeune pour se marier. Un mariage pour lequel elle a sacrifié toutes ses propres aspirations, obnubilée par l’idée de construire une “famille”, loin du schéma familial qu’elle a connu, de sa mère et sa grand-mère qui ont élevés leurs enfants seules. Mais c’est bien seule que Valentine revient aujourd’hui, ou plutôt, uniquement accompagnée de son fils adolescent, car le mari, lui, a préféré continuer sa route avec une autre…. En cette période de fêtes, elle va croiser le chemin d’un Anglais récemment installé au village, de Rémi, qu’elle n’avait pas vu depuis des années… et d’une vieille photo représentant un beau jeune homme marocain, qui aurait vécu à Vallenot dans les années 50/60, avant de disparaître du jour au lendemain…

Ce que j’en ai pensé :

J’ouvre officiellement la période de lectures de Noël 2022 avec Et nous danserons sous les flocons ! Quel excellent choix ai-je fait ! Exactement ce que je recherchais : un village montagnard où tout le monde se connaît, du froid, une femme qui revient aux sources après un divorce inattendu, une maman poule, des sœurs et des personnages ultra attachants. Eh oui… C’est hyper cliché je le sais mais c’est ce que je voulais. J’ai découvert la plume de Clarisse Sabard et j’ai de très nombreuses fois eu le sourire. Elle est drôle, cocasse, ponctuée de dialogues qui rendent l’ensemble ultra addictif. Contrairement à ce que vous pouvez imaginez, ce n’est ni niais ni gnangnan, c’est romantique certes mais ça ne dégouline pas telle une guimauve au dessus du feu de cheminée.

Les lumières de mon sapin, mon plaid et mon thé m’ont accompagnés pendant mes quelques heures de lecture. L’atmosphère est propice au cocooning, l’histoire se déroulant en période des fêtes de fin d’année, je commence doucement mais sûrement à me mettre dans l’ambiance (après avoir fait une overdose de téléfilms de Noël, je commençais à désespérer !). Un roman feel-good parfait. Je vous vois déjà lever les yeux au ciel mais ça m’est complètement égal, j’ai adoré. Cette fin d’année a pour moi un arrière goût amer. Heureusement, mes récentes fiançailles m’aident à continuer de rêver et ce genre d’histoire est parfaite pour parfaire mon bonheur nouveau. Je me découvre un côté romantique que je ne me connaissais pas et je l’assume.

Valentine, la narratrice est une femme forte qui ne renonce pas à ses rêves, que ce soit celui de se reconstruire ou celui de ressouder une famille explosée. Ça vous donne l’impression de lire du déjà vu mille fois mais la différence se trouve dans l’approche de l’autrice, dans son écriture si fraîche et vivifiante. Pourquoi ne pas y croire un peu pour une fois, que les petits miracles de Noël existent ? Ça ne peut que faire du bien non? Je m’autorise à y croire lorsque je suis plongée dans ce genre de romans. Ces romans que je ne lis qu’à cette période de l’année. Cette période où même si les fêtes approchent et promettent de bons moments en famille, le temps grisou et glacial ainsi que la lumière naturelle qui s’éteint avant même que notre journée de travail ne se termine me mettent à mal. Voilà pourquoi j’aime tant mes petites lectures doudous en ce moment. Parce que c’est ma petite dose de soleil.

À travers ce livre, j’ai fait connaissance avec des personnages que j’ai aimé dès les premières pages, aussi sincères que drôles et émouvants. Rémi, Chloé, Albane, Jules, Valentine, les parents et même Merlin, le chien. Les secrets de famille sont mis à jour, dans le seul but de permettre à chacun et à chacune d’accéder à la résilience.

En quelques mots :

Vous l’aurez compris, mon année est toujours ponctuée de livres noirs mais en cette fin 2022, je fais entrer un peu de lumière. J’ai passé un excellent moment de lecture, parfaitement en adéquation avec ce dont j’avais envie mais surtout ce dont j’avais besoin. Une belle découverte qui forcément, me donne envie de découvrir les autres livres de Clarisse Sabard. Je ne compte pas m’en priver et je vous donne rendez-vous en décembre 2023 pour un prochain titre de l’autrice !

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s