Mariage sous les flocons – Sarah Morgan

« Ce ne sont pas les possessions qui font le bonheur, même si ça comble peut-être un vide chez quelqu’un qui n’est pas heureux. »

Note : 4 sur 5.
En librairie depuis le 14 octobre 2020 chez Harlequin – 544 pages, 16.90€

4ème de couverture :

Rosie, 22 ans, a fixé la date de son mariage avec Dan au jour de Noël alors qu’elle ne le connaît que depuis quelques semaines. Son entourage ne partage pas son enthousiasme pétri de romantisme car ses parents sont secrètement séparés et sa grande sœur Katie ne croit pas en l’amour.

Ce que j’en ai pensé :

J’avais dit que j’arrêtais les romans de Noël pour cette année mais que voulez-vous ? Je n’ai pas pu résister à celui-ci ! Je vous vois déjà surpris de voir un tel titre dans mes lectures, du gnangnan à gogo. Et bien figurez-vous que pas tant que ça ! Certes, il est question d’un mariage à Noël, certes tout est beau puis moche puis de nouveau beau mais finalement, j’ai surtout apprécié les thèmes abordés : la remise en question, l’envie de changement (du GRAND changement), les liens familiaux bref tout ce qui est tissé autour de cette histoire de mariage. Effectivement, j’ai l’âme un peu plus romantique qu’avant, avec mes récentes fiançailles j’ai peut-être tendance à être dans le Love-Love mais rassurez-vous : la lectrice de littérature noire que je suis va très bientôt faire son come-back !

De la neige, des petits secrets de familles, des décorations de Noël en veux-tu en voilà, un peu de romance mais surtout beaucoup d’amour familial, c’est tout ce que je souhaitais. J’ai passé un très bon moment aux côtés de ces personnages qui, chacun à leur manière aura su me toucher. Certaines scènes m’ont même fait sourire, d’autres m’ont émues. Je n’arrive à apprécier ce genre de lecture qu’à cette période de l’année, allez savoir pourquoi. Je ne suis pourtant pas une fan absolue des fêtes qui au contraire ont tendance à me stresser (mes cadeaux seront-ils à la hauteur? Oui mais à la hauteur de quoi finalement? Et puis… Je suis toujours très, très gênée lorsque c’est à mon tour d’ouvrir les paquets). Bref, vous l’avez compris, la lectrice de polar fait un break pendant les fêtes ! J’aime particulièrement lire des autrices que je connais comme Sarah Morgan, Carène Ponte ou encore Jenny Colgan. Cette année j’ai fait quelques exceptions mais ce ne fût pas pour me déplaire. Après une fin d’année aussi belle que difficile, pour des raisons complétement différentes et indépendantes les unes que les autres, j’avais besoin de cette douceur. De cette certitude que tout allait bien finir, rien de tel que des comédies (romantiques ou pas) de Noël.

Mariage sous les flocons m’a permis de vivre de belles émotions auprès de ces deux familles. J’ai aimé les caractères radicalement opposés des deux sœurs, l’amour que portent ces mères pour leurs enfants, ce besoin impérieux et vital d’être en famille et de se protéger mutuellement. Du cocooning en veux-tu en voilà. Ce qui fait la force de ce roman est incontestablement le fait que les femmes, quel que soit leur âge se remettent en question et sont prêtes à vivre un véritable chamboulement dans leur vie. Celui qui permet de vivre un avenir différent de celui qu’elles imaginaient déjà tout tracé. Il faut un certain courage pour faire cela, on sait tous que c’est toujours plus facile à dire qu’à faire. Je sais de quoi je parle.

En quelques mots :

Une romane de Noël, oui je ne rougis pas d’écrire ici le mot romance. Pour celles et ceux qui ont l’habitude de me lire, j’imagine que ça peut surprendre. Habitués à lire des retours de lectures noires dans 95% des cas, vous devez vous demander si vous ne vous êtes pas trompés de compte mais non, c’est bien moi et je suis heureuse de pouvoir partager avec vous mes histoires doudous de décembre, celles qui font du bien, qui me font du bien. J’ai toujours lu et publié en ne suivant aucune règle, me fiant à mes envies et mes goûts, ne me laissant pas influencer par les algorithmes ou les goûts de mes abonnés. J’aime être authentique dans ma vie personnelle comme dans ma vie de lectrice et je peux vous dire que j’ai refermé ce livre avec un gros pincement au cœur. Oui, je le recommande !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s