L’inconnu du Bataclan – Florent Marotta

« Bientôt, il serait temps de repartir en chasse. »

Note : 4 sur 5.
En librairie depuis le 10 novembre 2022 chez Cosmopolis – 478 pages, 21€

4ème de couverture :

13 novembre 2015. Bataclan.
Des terroristes islamistes massacrent une centaine de personnes.
2 janvier 2021. Une femme est retrouvée morte chez elle.
C’était une rescapée du Bataclan.
Alors que tout semble indiquer qu’il s’agit d’un cambriolage qui a mal tourné, le capitaine Charles Huttin doute.
Et si ces deux événements distants de plusieurs années étaient liés ?
A l’heure où la France tente d’oublier ce traumatisme, le feu couve.
Partout les ennemis de la France se reconstituent, activent leurs réseaux.
Quel terrible secret ne doit être mis au jour ?

Ce que j’en ai pensé :

J’avoue avoir un peu appréhendé cette lecture. A partir du moment où j’ai lu le mot « Bataclan », j’ai eu peur. Encore traumatisée par cet attentat, comme beaucoup d’entre vous j’imagine, j’avais la crainte de revivre cette angoisse dévastatrice ressentie en 2015. Fort heureusement, ici il ne s’agit pas d’un polar sur le Bataclan à proprement parlé. Cet événement dramatique n’est finalement que très, très peu évoqué. Il est le fil rouge mais l’auteur ne revient pas sur les événements à proprement parlé.

Construit avec une alternance de deux histoires d’abord distinctes, avec des temporalités complétement différentes, j’admets avoir eu du mal à trouver mon rythme de croisière. Lisant une vingtaines de pages pour finalement reposer le livre et le reprendre quelques heures plus tard pour de nouveau lire une dizaine de pages. Difficile pour moi, de me plonger dans ce thriller dense, riche en informations politico-religieuses qui avait plutôt tendance à me stresser qu’à me divertir. Une fois la moitié passée en revanche, ce fût l’effet inverse qui s’est produit. Le suspense et la tension étaient tels qu’il m’était devenu compliqué de le poser. Deux rencontres donc, avec L’inconnu du Bataclan de Florent Marotta : une première plutôt timide mais une seconde beaucoup plus enjouée. Vous dire que c’est une lecture facile serait vous mentir. Vous allez avoir beaucoup d’informations, d’un côté avec l’enquête que mène le capitaine Charles Hutin alias Marmule, de l’autre avec les chapitres sur Desrim, qui quant à eux, nous plongent en pleine guerre. Pourtant, les chapitres relativement courts nous aident à donner un rythme à l’ensemble. La plume fluide, maitrisée, nous encourage à continuer, toujours plus loin.

Ce thriller est aussi noir que puissant. Aussi fascinant qu’effrayant. Il m’a replongé dans un sentiment d’insécurité que j’avais réussi à dompter. Il m’aura même fallu quelques échanges avec l’auteur après ma lecture afin de démêler le vrai du faux, le plausible, l’hypothétique et la réalité. Ai-je été rassuré? Pas vraiment. Il est parfois utile de voir la réalité en face, de ne pas faire l’autruche sans pour autant tomber dans la paranoïa absolue.

Je ne suis habituellement pas friande des thrillers qui traitent des sujets d’actualité ou en général tout ce qui est en lien avec la politique, la religion… Non pas que cela ne m’intéresse pas, seulement j’ai souvent du mal à me mettre à fond dans l’intrigue. Avec ce livre, j’ai vraiment été happé, principalement en 2nde partie. Comment laisser ces personnages? Impossible, on veut savoir ce qui va leur arriver. Crédibles, vrais, puissants, ils sont à mes yeux, la véritable force de cette histoire. J’ai adoré les suivre, même si souvent, j’ai eu la gorge serrée. Les descriptions sont bien présentes, percutantes, difficiles. Bien que nécessaires, elles peuvent parfois heurter la sensibilité de certaine personne. Rien n’est gratuit ici, les recherches autour des sujets abordés permettent de nous placer dans le contexte. L’auteur ne prend pas ouvertement parti, il n’est pas moralisateur. Il expose des faits, voilà tout.

En bref :

Un thriller qui marque les esprits, c’est certain. Un moment de lecture au départ périlleux, c’est un ressenti vraiment personnel car je ne suis pas habituée à lire ce genre d’histoire mais une seconde partie qui m’aura comblée. J’ai été sous tension, avec des palpitations, les mains moites… Une vraie réussite avec une fin surprenante, parfaite. Est-ce que je vous conseille de lire ce livre? OUI ! Il est effrayant c’est vrai, mais il est surtout passionnant. Je suis ravie d’avoir pu le découvrir et de pouvoir vous en parler.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s