L’immeuble de la rue Cavendish, tome 1 : Les manigances de Margaux – Caroline Kant

« Écoute, Margaux, les hommes, c’est comme les pâtisseries, ça se dévore. »

Note : 3 sur 5.
En librairie depuis le 7 avril chez Les Escales série – 295 pages

Résumé éditeur :

Que se passe-t-il au 5e étage de l’immeuble de la rue Cavendish ? Margaux, la nouvelle voisine, est à peine installée qu’elle se retrouve à enquêter sur le couple qui vit au-dessus d’elle. Et tant pis si tout le monde pense qu’elle devient complètement folle !
Après une douloureuse rupture, Margaux, la vingtaine, s’installe dans l’appartement que lui prête son oncle, rue Cavendish. Proche des Buttes-Chaumont, l’immeuble ne manque pas d’animation : entre la concierge désagréable qui exige qu’on l’appelle Mme Nathalie, le vieux fou du 2e et l’insupportable gamine du 4e, Margaux trouve à peine le temps de se vautrer devant ses films d’horreur préférés !
Heureusement, elle peut compter sur ses autres voisins : Victoire, Charlotte et Markus répondent toujours présents pour débriefer autour d’un verre. Surtout quand Margaux rencontre le beau gosse de l’immeuble en face ! Mais tout se complique quand des bruits inquiétants s’échappent de l’appartement au-dessus : Margaux décide alors de mener l’enquête.

Mon avis :

Bienvenue rue Cavendish à Paris et plus précisément dans cet immeuble qui vous promet moult
évènements et péripéties. Les manigances de Margaux est le 1er tome d’une toute nouvelle série qui promet une visite guidée et complète de cet immeuble pour le moins mouvementé. Attendez-vous à vivre au plus près de ces habitants entre secrets, espionnage, cancans, solidarité et entraide, de quoi vous faire passer quelques heures légères et sans prise de tête. Les personnages sont abordés petit à petit sans trop être approfondis puisque chaque tome mettra en lumière l’un des habitants de l’immeuble, nous faisant visiter chaque appartement. Cette fois, vous l’aurez compris, c’est Margaux qui est mise à l’honneur. Jeune femme qui approche la trentaine, en pleine remise en question suite à la rupture qu’elle vient de vivre, elle se gave de films d’horreur et bien malgré elle au départ, elle va se retrouver à épier les moindres faits et gestes de Marc, son voisin du dessus. Elle le soupçonne fortement de violences conjugales et mettra tout en œuvre pour comprendre ce qu’il se passe et venir en aide, si nécessaire, à Perla.

Ajoutez à ça des voisins aussi sympas que pénibles pour certains, une gamine de 8 ans qui n’a pas sa langue dans la poche, un papi sénile et une gardienne aussi aimable qu’une porte de prison. Vous avez un aperçu de l’ambiance qui règne dans l’immeuble. Heureusement, on s’aperçoit vite que la solidarité est de mise, ça m’a fait penser, à titre personnel, à celle qui s’est naturellement mise en place dans mon petit immeuble lors du 1er confinement.

Le livre est court, léger, sans grande profondeur malgré les thèmes sérieux qu’il aborde : violences conjugales, sénilité, homosexualité, amitié cependant son point fort c’est de vous vider la tête sans effort, il vous offre simplement un moment de lecture agréable qui s’apparente à ceux qu’un feel-good peut vous offrir. Rien d’incroyable, vous l’aurez compris mais je n’en n’attendais pas plus, pas moins. J’ai aimé monter et descendre les escaliers avec Margaux pour naviguer entre les appartements, comme une série girly Netflix, on s’attache aux personnages et forcément, on a envie de savoir ce qu’ils deviendront. J’ai bien l’intention de lire la suite puisque c’est court, agréable et que ça me permettra d’avoir une petite parenthèse de douceur dans mes lectures noires habituelles.

En bref

Une lecture sympa qui, même si elle ne marquera pas mon année m’aura apportée la distraction dont j’avais besoin. Des personnages prometteurs auxquels je pense m’attacher assez facilement. Une plume agréable qui rend la lecture fluide et addictive, c’est tout ce que je souhaitais. Affaire à suivre donc !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s