Prix Nouvelles Voix du Polar 2022 – Editions Pocket

Les finalistes pour les catégories française et étrangère

Par le plus heureux des hasards, j’ai eu la chance cette année d’être tirée au sort pour faire partie des 100 lecteurs à être jurés pour la nouvelle éditions du Prix Nouvelles Voix du Polar chez Pocket. C’est une grande première pour moi qui, habituellement, ne postule pas pour ce genre d’événement. J’ai souvent la crainte d’un timing trop serré ou de me sentir obligée de lire les livres qui pourtant ne me tentent pas.

Niveau timing, j’avais raison d’avoir peur puisqu’il fût tout de même assez serré. A peine 3 petites semaines pour lire les 4 livres, ce qui habituellement ne me ferait pas peur mais là, avec le travail, c’est plus compliqué. Par chance, j’avais déjà lu La part du démon de Mathieu Lecerf (que j’avais ADORE), ce qui m’a permis une organisation un peu plus simple. J’ai vraiment apprécié participer à cette chouette aventure car cela m’a fait découvrir des titres que je ne n’aurais probablement jamais lu autrement. J’ai certes, eu un rendez-vous manqué avec l’un d’entre eux, dans l’ensemble j’ai aimé mes lectures. J’ai réussi à voter le 27 juillet alors que la date buttoir était fixée au 29 juillet, ouf !

Quels étaient les titres en compétition ?

Finalistes dans la catégorie française

Memory – Arnaud delalande

Un meurtre, huit témoins, pas un ne se souvient de ce qui s’est passé.
Elle voudrait tout oublier.
Ils donneraient tout pour se souvenir…
Au cœur de Memory, une clinique spécialisée perdue dans la montagne et la forêt, un patient est retrouvé pendu. Un suicide qui a tout l’air d’un meurtre déguisé : huit personnes ont assisté à la scène.
Un homme mort. Huit témoins. Un huis clos. La combinaison parfaite pour une enquête vite résolue… C’est sans compter sur l’amnésie bien particulière dont souffrent les résidents : leur mémoire n’excède pas six minutes. Ils ont vu, mais ils ne se souviennent pas.
En plein deuil de son père adoptif, Jeanne Ricœur, jeune inspectrice de police, hérite de cette affaire impossible. Elle découvre une communauté à part, celle d’étranges victimes de la vie à la mémoire brisée, au quotidien hanté de post-it et de mémos. Tandis qu’elle essaie désespérément de reconstituer le puzzle du drame, ses propres démons refont surface…
Mais bientôt, on la menace.
Qui veut l’assassiner, et pourquoi ?

MON AVIS JUSTE ICI !

la part du démon – mathieu lecerf

Certaines pulsions sont irrépressibles.
Une religieuse sauvagement assassinée et mutilée, à Paris, ça n’arrive jamais. Pourtant, c’est la première affaire du lieutenant Esperanza Doloria à son arrivée au 36, rue du Bastion.
Au couvent où enquêtent Esperanza et le capitaine Manuel de Almeida, la religieuse est décrite comme un ange. Et qui voudrait tuer un ange ? Mais un mystère plane autour d’elle. À l’orphelinat où elle enseignait, les enfants semblent terrorisés… Certains prétendent même subir de terrifiantes expériences médicales. Disent-ils la vérité ou sont-ils manipulés ?
Esperanza se jette corps et âme dans cette enquête. Manuel, lui, est persuadé que seuls le sang-froid et la raison permettront de la résoudre. Se trompe-t-il ? Le grand patron de la brigade criminelle en est convaincu. Et bientôt Esperanza se retrouvera seule face à un complot démoniaque que le diable lui-même renierait…

MON AVIS JUSTE ICI !

Finalistes dans la catégorie étrangère

Les femmes qui craignaient les hommes – jessica moor

La banlieue de Manchester abrite une maison pas comme les autres : une résidence sécurisée réservée aux femmes. Ici, elles sont nombreuses à vivre loin de ceux qui ont fait de leur quotidien un cauchemar. Alors, quand le corps de Katie, leur conseillère et amie dévouée, est retrouvé dans la rivière et que l’inspecteur Whitworth entreprend de les interroger, leur réflexe est de se cacher, de se taire.
Pourtant, elles vont devoir parler. Si elles ne le font pas, la police classera l’affaire en suicide. Comment ces femmes terrorisées pourront-elles jamais se confier à un homme ? Et comment livrer ce qu’elles savent sans risquer de faire tomber l’une d’entre elles ? Car chacune détient une pièce de ce puzzle macabre, et révéler la clé du secret pourrait mettre à l’épreuve leur solidarité, ce dernier lien qui les protège dans une société qui semble les avoir oubliées…
Que vaut la vie d’une femme ?

MON AVIS JUSTE ICI !

L’enfant étoile – katrine engberg

En plein centre-ville de Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée dans son appartement sauvagement assassinée, le visage marqué par d’étranges entailles. L’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner, chargés de l’affaire, découvrent rapidement que le passé de la victime contient de lourds secrets. Quant à la propriétaire de l’immeuble et également voisine, Esther, elle est en train d’écrire un roman qui relate dans les moindres détails le déroulement du meurtre.
Simple coïncidence ou plan machiavélique ?
Commence alors pour Jeppe et Annette une plongée au cœur d’une ville dans laquelle les apparences sont mortelles.

MON AVIS JUSTE ICI !

Pour qui ai-je voté et pourquoi ?

Sans grande surprise, j’a voté pour LA PART DU DEMON de Mathieu Lecerf concernant la catégorie française. Déjà parce que ce livre est vraiment incroyable, un thriller haletant, une intrigue démoniaque, une plume cinématographique qui ne peut pas laisser de marbre, bref … Une totale réussite pour moi ! J’ai aimé les personnages que j’ai d’ailleurs pris plaisir à retrouver dans la suite avec AU ROYAUME DES CRIS. Pour tout vous dire, j’attends le troisième opus de cette trilogie avec une grande impatience.

Malgré tout, même si mon avis était déjà bien défini concernant ce livre, je ne me suis pas fermée de porte en ouvrant MEMORY, prête à découvrir une belle surprise qui pourrait faire pencher la balance, sait-on jamais. Eh bien … QUE NENNI ! Ce fût surement l’une voire la lecture la plus pénible de mon année. Je n’ai eu aucune attache pour les personnages, aucune empathie et que dire de l’histoire? Elle aurait pu être vraiment géniale mais pour ma part, ça n’a pas du tout fonctionné et je me suis grandement ennuyée. Ce fut donc sans aucune difficulté que mon vote s’est porté pour le 1er, d’autant plus que contrairement à la catégorie étrangère, ce n’était pas un vote par dépit.

Justement, concernant la catégorie étrangère ! J’ai dans l’ensemble apprécié mes deux lectures mais je sais parfaitement qu’elles seront aussi vite oubliées que lues. Rien de marquant, rien d’innovant ou de transcendant. J’ai passé de bons moments mais j’avais quand même hâtes qu’elles se terminent, ce n’est jamais un signe de coup de cœur. J’ai longuement hésité entre les deux titres, tout aussi différent l’un que l’autre. Mon choix s’est finalement porté pour L’enfant Etoile de Katrine Engberg. Malgré son côté très classique, il reste tout de même un bon thriller. Les femmes qui craignaient les hommes était intéressant d’un point de vue du thème abordé (les violences conjugales), néanmoins, de trop nombreuses longueurs auront eu raison de moi.

Pour conclure :

Je suis ravie d’avoir pu faire partie du jury cette année. C’est une expérience à faire, au moins une fois je pense. J’aime l’idée que les lecteurs puissent choisir eux-mêmes les gagnants puisque finalement, nous sommes les premiers concernés.

Je ne sais pas encore si je réitérerai l’expérience. Le délai très court peut générer une certaine frustration, surtout quand un tas de bouquins vous fait envie dans votre pile à lire mais que vous ne pouvez pas les sortir par manque de temps. Je fais partie de ces lecteurs et lectrices qui ne planifient aucune lecture en avance. Lorsque je termine un livre, j’aime me perdre de longues minutes à contempler ma bibliothèque pour choisir quel sera le livre qui m’accompagnera pour les prochains jours. C’est pour quoi, je pense ne pas recommencer. Seul l’avenir me le dira, qui sait? De toute façon, je change d’avis comme de chemise ! Affaire à suivre donc !

Un commentaire

  1. […] Comme vous avez pu le voir pour ceux qui me suivent, début juillet j’ai appris que j’avais été sélectionné pour faire partie du jury Prix Nouvelles Voix du Polar des éditions Pocket. J’ai reçu les livres aux alentours du 10, je ne me souviens plus quand exactement et mon mois a donc été rythmé par ces lectures. Sur les 4 titres, j’en avais déjà lu un, ce qui m’a permis d’être largement dans les temps pour voter avant le 29. Si vous avez envie d’en savoir un peu plus, vous pouvez aller lire mon article juste ici. […]

    J’aime

Répondre à Juillet 2022, que s’est-il passé? – Black Books Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s