Autre Monde, tome 1 : L’Alliance des trois – Maxime Chattam

« N’allez pas au nord. Les adultes ont disparus. Des monstres les remplacent. Nous sommes neuf. Nous allons au sud. Il faut suivre les scarabées. »

Note : 4.5 sur 5.
En librairie depuis octobre 2008 chez Albin Michel – 496 pages, 21.90€

4ème de couverture :

New York, de nos jours. Matt et Tobias sont amis depuis l’enfance, grands amateurs de jeux de rôles, de jeux vidéos. Mais ce qui leur arrive est bien réel. New York est balayée par une tempête sans précédent. Des éclairs bleus fouillent les immeubles ne laissant des humains que leurs vêtements ou les transformant en mutants répugnants.
Matt et Tobias arrivent à fuir sur une île et rejoignent une communauté d’enfants épargnés. Ils sont 77, de 9 à 17 ans, se dénomment les « Pans » et s’organisent pour survivre. Leurs ennemis sont les monstres « Gloutons » et les « Cyniks » humains, « violents et perfides, » des adultes qui se sont transformés.
Les enfants survivants ont développé des dons surnaturels, faire jaillir le feu, créer de l’électricité. Avec Ambre, Matt et Tobias vont former l’alliance des trois et essayer de comprendre et utiliser leur nouvelle nature. Comprendre aussi l’attitude étrange de certains membres de la communauté.

Ce que j’en ai pensé :

Mon amour pour Maxime Chattam n’est plus à prouver, je pense que vous le savez. Il y a une dizaine d’années, j’ai lu ce premier tome de la saga jeunesse de l’auteur. Je me rappelle en avoir gardé un très bon souvenir par rapport à mon ressenti général mais j’avais un peu oublié ce qu’il en était de l’histoire. C’est donc avec un immense plaisir que je me suis replongée dedans ce mois-ci, voulant renouer avec les personnages que j’avais (je ne sais même plus pourquoi) abandonné à l’époque. Matt, Tobias et Ambre sont des adolescents attachants qui dynamisent réellement l’ensemble de l’histoire à eux seuls. J’avais envie de retrouver une ambiance jeunesse en cette fin d’année et la saga Autre Monde rassemble beaucoup d’éléments que j’apprécie tout particulièrement dans ce genre : le post-apocalyptique (un peu dans le même esprit que la saga 5ème vague), une amitié indéfectible, des « monstres » mystérieux, des enfants qui s’unissent pour survivre (dans le même esprit que N.E.O de Michel Bussi), des « pouvoirs » qui se révèlent, des affrontements entre clans et une jolie morale. Bref, tout ce que je recherchais.

J’ai été complétement happée par cette histoire, il ne m’a fallu que quelques minutes pour ne plus avoir envie de la lâcher. Pour vous dire, je compte même enchainer directement avec le second tome. On peut parler de littérature jeunesse mais je trouve que ça ne se résume pas qu’à ça. Enfants, adolescents, adultes… Cette grande aventure peut plaire à tous publics. Certes, ce sont des enfants qui sont mis en scène mais les sujets abordés sont universels. Notamment le fait que ce qui s’y passe est étroitement lié à notre Terre qui n’en peut plus, qui sature et qui, par la force des choses, trouve une solution (assez radicale, il faut l’avouer) pour remettre les choses dans l’ordre. La grande tempête va venir chambouler le monde entier, ne laissant qu’une toute dernière chance à ceux qui sauront la saisir. La nature évolue, les animaux évoluent, c’est au tour de l’Homme d’en faire autant. Un beau plaidoyer pour l’écologie.

Vous vous doutez bien que la fin de ce premier opus nous laisse une certaine frustration, c’est pourquoi je ne veux pas attendre pour lire la suite. J’aime me retrouver dans un univers complétement différent, qui fait voir les choses autrement. Maxime Chattam a ce petit truc qui fait que je ne peux pas résister à sa plume. Addictive, travaillée, percutante, je ne peux pas résister. Il nous ouvre les portes de son imagination et j’y cours sans réfléchir. Alors oui, certains passages peuvent sembler « gros » mais j’ai trouvé que ça apportait une certaine forme de charme.

Pour conclure :

Un excellent moment de lecture, une histoire haletante, un premier tome réussi qui donne évidemment envie de poursuivre l’aventure. Une saga qui met en avant les failles de notre société actuelle, qui donne une toute autre perspective d’avenir. A voir comment la suite des événements va se dérouler car il y a quand même 7 livres + 1 hors cycle, ce n’est pas rien. Je crains de voir apparaitre quelques longueurs ou à minima un essoufflement et j’espère vivement me tromper. Je vous tiens au courant ! Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à lire L’Alliance des trois parce que c’est vraiment un très, très bon moment qui vous attend.

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s