Février 2022, que s’est-il passé?

Il est déjà temps de faire le deuxième bilan mensuel de l’année ! Un mois plus court mais qui fût tout aussi productif qu’en janvier côté lectures, je ne suis pas mécontente. Février a été une période charnière dans ma vie, je vous en parlerai lors du bilan de mars, ne pouvant actuellement pas dévoiler de quoi il s’agit tant que tout n’est pas calé. En tout cas, bien que l’actualité soit des plus dramatique, j’ai normalement de jolies choses qui se profilent et j’ai toujours mes lectures pour m’évader de toute cette horreur qui passe aux informations.

Quelques livres sont venus rejoindre ma bibliothèque dont certains étaient lus à peine arrivés. En y pensant, je me rends compte que mon horizon littéraire s’élargit encore puisque la moitié environ ne sont pas des thrillers. J’ai l’impression qu’il est de plus en plus difficile pour moi d’être impressionnée par un thriller car je ne lis que ça depuis des années et ça commence sérieusement à m’inquiéter… J’ai peut-être juste besoin d’alterner de temps en temps avec des lectures plus douces, je ne sais pas encore.

Concernant le bilan livresque du mois :

J’ai lu 2390 pages et écouté à peu près 25 heures de lectures audio soit un total de 10 livres. 10 livres sur 28 jours, c’est pas mal même si je ne fais pas la course et que le nombre m’importe peu sur le moment, je suis contente d’avoir pu découvrir autant d’histoires en un si petit mois. J’avoue m’être réfugiée au fond de mes bouquins aussi souvent que possible afin de contenir un peu les émotions que le quotidien m’a apporté.

Cependant et j’en suis la première contrariée, contrairement au mois de janvier, mon bilan est en demi-teinte…

J’ai fait de très belles découvertes, notamment avec :

J’ai passé un très bon moment même si ça ne restera pas gravé éternellement avec :

j’ai vraiment beaucoup aimé sans être des coups de cœur :

En revanche, je suis complétement passée à côté de deux ouvrages :

Vous l’aurez donc vu, aucun coup de cœur ce mois-ci… J’avais de grands espoirs pour certains titres malheureusement ça n’a pas été jusqu’à l’explosion des sentiments ! Serais-je devenue plus difficile? Je n’espère pas !

Vous pouvez retrouver chaque avis et chronique en cliquant sur le titre.

RETOUR EN IMAGES :

En février, j’ai aussi commencé à organiser mon séjour à Lyon pour le festival Quais du Polar qui aura lieu du 1er au 3 avril, l’hôtel est réservé, la liste des auteurs invités décortiquée, il ne me reste qu’à attendre le programme définitif pour organiser les journées autour des dédicaces et des conférences. Le budget pour le week-end est déterminé et bloqué, à moi de m’y tenir ! Le rendez-vous est pris avec quelques copains, copines du club de lecture. Quand on passe du virtuel à la réalité, ça promet de très, très bons moments de partages !

Justement, parlons du club de lecture !

QUARTIER NOIR

Réunion mensuelle du 27 février

Comme chaque mois, nous nous sommes réunis en visio pour échanger sur nos lectures, nos envies livresques et nos déceptions. Cette fois, un invité mystère a été convié et nous avons eu la bonne surprise de découvrir Nicolas Nutten, auteur de deux thrillers, présent dans les rayons de vos librairies. Un très bons moment qui nous a permis de connaître une personne humble, sympathique et vraiment disponible. D’ailleurs, nous avons choisi l’un de ses deux livres pour notre lecture commune du mois de mars : Disparition. J’ai déjà hâte de m’y plonger !

Voilà les résumés des deux livres de Nicolas Nutten :

disparition (notre lecture commune) :

Paris 31 juillet 2018. La canicule a transformé la capitale en fournaise et les couloirs du métro en étuve. Un incident sur la ligne 1 contraint une rame à s’arrêter en urgence entre deux stations, prenant au piège des dizaines de passagers. Lors de l’évacuation de ces derniers, Célia n’atteindra jamais le quai de la station suivante. Comme happée par l’obscurité des tunnels, elle semble s’être volatilisée. Malgré le peu d’indices dont il dispose, Maxime, son compagnon, se lance à sa recherche dans une course infernale où les secrets et les doutes l’entraîneront vers un univers macabre et dangereux…

comme deux gouttes de sang :

Par une nuit de Noël, l’horreur s’est invitée dans une famille heureuse de Norvège. Seule l’aînée survit au drame. Après une brève cavale, le tueur sanguinaire termine derrière les barreaux… Affaire classée.
Vingt-deux ans plus tard, à Paris, le commandant Sarda a sur les bras un cadavre réduit à l’état de squelette, découvert attaché dans la cave d’un manoir abandonné, une croix latine inversée gravée sur le crâne. Crime de secte, crime de sang ? Les esprits s’échauffent, les réseaux sociaux s’enflamment. Sarda doit élucider cette mystérieuse affaire au plus vite. Mais son enquête, complexe et minutieuse, va prendre un tour particulier. Car si deux gouttes d’eau peuvent être semblables, quels secrets deux gouttes de sang renferment-elles ?

Bon aller, avouez que vous êtes tentez non ?


3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s